Communiqué


22.06.2012

Assemblée générale de santésuisse : les assureurs souhaitent contribuer activement aux réformes

Après le non populaire lors de la votation sur les réseaux de soins intégrés, les réformes du système de santé sont menacées d’enlisement. Des réformes sont toutefois nécessaires et les assureurs-maladie estiment qu’elles ne peuvent pas être ajournées indéfiniment. Lors des prochaines années, ils proposeront leurs idées pour améliorer le système de santé.

Le rejet clair par le peuple suisse de l’ancrage des réseaux de soins dans la loi montre une fois encore à quel point il est difficile de réunir une majorité autour d’une réforme du système de la santé, alors que la nécessité d’agir est avérée. Lors de l’assemblée générale de santésuisse,
association faîtière des assureurs-maladie suisses, son président Christoffel Brändli commente l’enlisement des réformes : « La politique doit retrouver sa clairvoyance face à la nécessité de réformer le système de la santé. Si l’on veut agir de manière crédible sur l’évolution des coûts
de santé, qui dépassent aujourd’hui 62 milliards de francs, les mesures doivent toucher les domaines qui génèrent 98% des dépenses, soit l’ensemble des prestations fournies ».

Les assureurs-maladie veulent contribuer activement au cours des années à venir à l’évolution du système de santé. Le conseil d’administration de santésuisse en a déjà fixé les axes prioritaires. Les assureurs-maladie veulent, par leurs propositions, que les moyens financiers engagés profitent mieux aux assurés payeurs de primes. Les mesures doivent permettre d’atteindre les objectifs suivants :

     

  • assurer un approvisionnement médical de qualité pour la population suisse et l’améliorer ;
  • proposer de nouvelles modalités de financement, incitant, d’une part, à une consommation raisonnable de prestations de santé et, d’autre part, permettant d’offrir des primes d’assurance-maladie financièrement tolérables pour l’ensemble de la population ;
  • réduire la sur-régulation du système et introduire des éléments favorisant la concurrence, pour garantir une offre efficace de prestations de santé.
  •  

Changements au sein du conseil d’administration

L’assemblée générale prend congé de Beat Ochsner (Sympany), membre du conseil d’administration durant de nombreuses années. Sont élus au conseil : Ruedi Bodenmann (Sympany), Reto Egloff (CPT) et Reto Flury (EGK).

Informations complémentaires
Christoph Meier, directeur de santésuisse, tél. 079 366 12 63

Ce communiqué peut être téléchargé en français et en allemand sous : www.santesuisse.ch

 

 

 

Interlocuteur

Documents

Informations complémentaires

santésuisse est l’association faîtière des assureurs-maladie suisses. Elle représente plus de 60 assureurs avec près de 6,5 millions d’assurés. santésuisse défend un système de santé libéral, social, financièrement supportable, une gestion efficiente des moyens et des prestations de santé de bonne qualité au juste prix.