Conférence de presse


24.11.2015

Congrés de novembre 2015: Des idées de réforme pour un système de santé libéral

De nouvelles approches doivent permettre de garantir la qualité élevée et la viabilité financière du système de santé. A l’occasion du congrès de novembre « Santé 2020+ », organisé ce jour à Berne par santésuisse, des experts de renom ont présenté leurs propositions devant un parterre de politiciens, de représentants des pouvoirs publics et de fournisseurs de prestations. santésuisse invite à une discussion approfondie de ces idées de réforme.

Le financement pérenne du système de santé est l’un des principaux défis à venir comme l’a rappelé Heinz Brand, conseiller national et président du conseil d’administration de santésuisse : « En l’absence de réformes, notre assurance-maladie ne pourra pas être financée à moyen et long terme ». Compte tenu de l’évolution démographique, des progrès médico-technologiques, et des exigences croissantes, l’écart entre la hausse démesurée des coûts et les possibilités de financement se creuse de plus en plus. Compte tenu de cette situation, santésuisse a demandé à des experts de présenter des approches nouvelles, basées sur des analyses et des propositions de réforme, lors du congrès de novembre « Santé 2020+ ».

Approfondir rapidement les idées de réforme et prévoir leur mise en Oeuvre

Les trois experts ont présenté de nouvelles pistes de réflexion à un auditoire composé de politiciens, de représentants des pouvoirs publics et de fournisseurs de prestations. Le professeur Martin Eling, directeur de l’institut de l’économie de l’assurance de l’université de Saint-Gall, a dressé la liste des défis stratégiques actuels et des domaines d’action de l’assurance-maladie. Harry Telser, directeur-adjoint de l’entreprise de conseil Polynomics, a élaboré de nouveaux modèles pour le financement des prestations médicales et la maîtrise de l’augmentation des volumes au moyens d’incitations correspondantes. Enfin, l’expert des hôpitaux, Olivier Girardin de HPartner, a expliqué comment, grâce à des améliorations constantes de la qualité, il était possible de proposer le meilleur traitement médical à des coûts adéquats. Dans sa conclusion, le président de santésuisse a qualifié les réformes non seulement d’innovantes, mais aussi d’urgentes et indispensables: « Nous demandons que l’assurance-maladie soit réformée en profondeur. Les experts invités par santésuisse ont livré des pistes de réflexion pour ce faire». Heinz Brand a invité les politiciens à discuter sérieusement des propositions de réforme afin de garantir à la population suisse l’accès à des soins de haute qualité à des coûts supportables.

Interlocuteur

Documents

Informations complémentaires

Association faîtière des assureurs-maladie suisses, santésuisse défend un système de santé libéral, social, financièrement supportable, une gestion efficiente des moyens et des prestations de santé de bonne qualité au juste Prix.