Un pas dans la bonne direction – mais l’objectif est loin d’être atteint

Comunicato stampa


20.06.2018

Bandelettes de test pour la glycémie : baisse des montants maximaux de remboursement

Un pas dans la bonne direction – mais l’objectif est loin d’être atteint

En réduisant les montants maximaux de remboursement pour les bandelettes de test de la glycémie, le Conseil fédéral a mis en œuvre la demande de santésuisse, qui plaidait pour un alignement des prix sur le niveau européen beaucoup plus bas. Avec des ajustements de prix rapides sur les produits à forts volumes comme les aides pour l'incontinence et la location d’appareils de respiration, des millions supplémentaires pourraient être économisés en faveur des payeurs de primes.

Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) a annoncé une baisse des montants maximaux de remboursement pour les bandelettes de test de la glycémie les 1er juillet 2018 et 1er janvier 2019, suivant ainsi dans une large mesure la proposition de santésuisse d'aligner les montants remboursés sur le niveau européen. Les prix des bandelettes de test de la glycémie seront réduits d'environ 30% en deux étapes.

L’association de branche avait demandé que les prix soient revus à la baisse dès le 1er juillet 2017. Pour les trois groupes de produits les plus vendus, à savoir les aides pour l’incontinence, les dispositifs de mesure de la glycémie et les appareils de respiration, santésuisse a calculé un potentiel d’économie de 34 millions de francs par rapport aux prix plus bas pratiqués à l’étranger.

Les ajustements de prix se font attendre

Les prix n’ont pas encore été adaptés pour deux autres groupes de produits, pour lesquels santésuisse avait demandé des diminutions à l’OFSP en avril 2017 : il s’agit d’une part, des protections absorbantes pour l’incontinence et des cathéters, avec un potentiel d’économie moyen de 24% ou 17 millions de francs, et d’autre part de la location des appareils de respiration dont les coûts sont trop élevés d’environ un tiers, soit de 3,2 millions de francs.

 

Interlocuteur

Documents


Informations complémentaires

Association faîtière des assureurs-maladie suisses, santésuisse défend un système de santé libéral, social, financièrement supportable, une gestion efficiente des moyens et des prestations de santé de bonne qualité au juste prix.