Communiqué


05.03.2014

La Chambre basse rejette massivement la caisse unique

Par son rejet de la caisse unique, le Conseil national affiche clairement sa volonté de préserver le libre choix et la qualité élevée de notre excellent système de santé. Une caisse unique représente une menace pour le système actuel et ne permet pas d’endiguer la hausse des coûts.

Le Conseil national a rejeté avec une nette majorité l’initiative sur la caisse-unique. La Chambre du Peuple a réalisé qu’un changement de système aurait des conséquences désastreuses pour les assurés et le système de santé. Selon Verena Nold, directrice de santésuisse, «le Conseil national a clairement affiché sa volonté de préserver le libre choix, essentiel pour les assurés, et notre excellent système de santé dont les avantages ne sont plus à démontrer.»

Libre choix: des prestations de qualité à des prix abordables

L’initiative sur la caisse-unique ne contient aucune mesure efficace pour endiguer la hausse des coûts. Par ailleurs, les initiants veulent introduire la gestion des traitements (Managed care) récemment massivement rejetée en votation. A raison, car celle-ci aurait mis fin au libre choix par les patients de leur médecin et de leur hôpital.

Si une caisse unique publique était créée, les Suisses ne pourraient plus choisir librement leur assureur. Dans le système actuel basé sur la concurrence, chaque assureur-maladie doit sans cesse améliorer son offre et limiter ses coûts pour être concurrentiel. En revanche, dans une situation de monopole, les incitations à fournir de bonnes prestations à des prix raisonnables disparaîtraient.

Non à une expérience périlleuse

La conversion du système de l’assurance-maladie en une caisse unique comporte des risques colossaux. Sans compter qu’elle prendrait des années et coûterait près de deux milliards de francs – et ce, sans aucun bénéfice pour les assurés et sans aucune garantie de réduction des coûts. Le prix élevé à payer et les risques pour notre système de santé sont trop importants.

Interlocuteur

Documents

Informations complémentaires

Association faîtière des assureurs-maladie suisses, santésuisse défend un système de santé libéral, social, financièrement supportable, une gestion efficiente des moyens et des prestations de santé de bonne qualité au juste prix.