Exposé


21.04.2015

L’assurance-maladie aujourd’hui – et qu’en sera-t-il demain?

Etat des lieux et perspectives. Discours de Heinz Brand, président du conseil d’administration, après ses 100 premiers jours chez santésuisse.

Voici le rappel des sept mesures pour le bien-être des patients et des payeurs de primes

     

  • Eliminer les rôles multiples des cantons: c’est la condition sine qua non pour redéfinir le mécanisme de financement et baisser ainsi durablement les coûts. La Confédération doit se contenter de garantir des conditions-cadres appropriées.
  • Le législateur doit garantir la liberté d’action des assureurs.
  • La qualité doit être mesurée et évaluée chez tous les fournisseurs de prestations (sans créer un centre pour la qualité). De premiers succès démontrent que cela est possible.
  • La stratégie Santé2020 du Conseil fédéral doit préciser les conséquences en termes de coûts. Les priorités devront être définies sur la base de ces informations.
  • Redéfinir le financement: canaliser les flux financiers. Financement moniste par les assureurs-maladie.
  • Redonner un nouveau souffle à l’esprit initial de l’assurance en augmentant la Franchise de base.
  • Prendre en charge sa propre santé et vivre sainement. Eveiller une meilleure conscience des coûts.
  •  

→ La mise en oeuvre de ces mesures entraînera une baisse des coûts.

Documents

Informations complémentaires

Téléchargez le discours complèt ici.