Communiqué


03.09.2012

santésuisse est favorable à une amélioration de la compensation des risques

Le conseil d’administration de santésuisse a pris la décision de principe de soutenir de manière constructive les initiatives politiques visant une amélioration de la compensation des risques. Cette décision représente un signal clair incitant aux innovations, au bénéfice des assurés, dans les domaines des prestations médicales et de la qualité du service. santésuisse travaille par ailleurs à des propositions pour une réforme du système de santé avec des primes d’assurance-maladie financièrement supportables.

Le refus clair du projet de réseaux de soins, le 17 juin 2012, a montré une fois encore à quel point les réformes du système de santé peinaient à dégager une majorité. Par sa décision du 29 août dernier, le conseil d’administration de santésuisse veut apporter une contribution constructive.
Lors de l’assemblée générale de santésuisse, son président Christoffel Brändli avait déjà déclaré que les politiques devaient retrouver leur clairvoyance face à la nécessité d’engager sans tarder des réformes du système de santé.

La compensation des risques est un instrument qui permet de rééquilibrer les profils des risques assurés. Les assureurs-maladie versent ou perçoivent des montants compensatoires gérés par l’Institution commune LAMal. En 2011, ces derniers se sont élevés à 1,6 milliard de francs. Trois
indicateurs servent actuellement au calcul des montants compensatoires :

     

  • l’âge : l’assureur qui assure plus de personnes jeunes verse un montant compensatoire,
  • le sexe : l’assureur qui assure plus d’hommes verse un montant compensatoire,
  • depuis le 1.1.2012, l’assureur dont un plus grand nombre d’assurés a passé trois jours d’affilée à l’hôpital ou dans un home, perçoit un montant compensatoire.
  •  

Les assureurs-maladie souhaitent collaborer étroitement aux efforts du Conseil fédéral pour améliorer la compensation des risques. Les intérêts des assurés doivent être préservés. L’amélioration de la compensation des risques doit pouvoir être mise en oeuvre correctement, de manière fonctionnelle. Un élément important est le financement global du système de santé, pour que la charge financière reste supportable pour les assurés. santésuisse mandatera une étude consacrée à ces aspects.

Informations complémentaires :
Silvia Schütz, porte-parole, tél. 032 625 41 53, 078 603 57 80, silvia.schuetz@santesuisse.ch

 

Interlocuteur

Documents

Informations complémentaires

santésuisse est l’association faîtière des assureurs-maladie suisses. Elle représente plus de 60 assureurs avec près de 6,5 millions d’assurés. santésuisse défend un système de santé libéral, social, financièrement supportable, une gestion efficiente des moyens et des prestations de santé de bonne qualité au juste Prix.