Communiqués de presse de santésuisse

Vous trouverez ici les communiqués de presse de santésuisse concernant des sujets de politique de santé actuels ainsi que des documents qui se réfèrent à des conférences de presse de santésuisse.


15.09.2016
Communiqué

Croissance ininterrompue des coûts des soins ambulatoires

En 2015, les coûts de l’assurance obligatoire des soins (AOS) par personne assurée ont progressé de 3,9%. Ce sont les prestations ambulatoires des médecins qui ont connu la plus grosse augmentation, avec 5,7%. Au premier semestre 2016, le montant total des dé-penses de santé par personne assurée a augmenté de 4,3% par rapport à la même période de l’année précédente. santésuisse demande des contre-mesures efficaces afin d’endiguer cette hausse.


12.07.2016
Communiqué

Information: Forte croissance des coûts des médicaments et des prestations

santésuisse table pour l’année 2016 sur une hausse des dépenses de santé de près de 3,5% par personne assurée. La croissance la plus forte devrait concerner les médicaments et les médecins en pratique privée. L’absence de baisse des prix est responsable de la progression des coûts des médicaments. Par ailleurs, le nombre de patients soignés par les médecins a augmenté davantage que la croissance démographique. Une augmentation de 3,5% des dépenses de santé est également escomptée pour 2017.


23.06.2016
Communiqué

Les traitements les plus fréquents doivent être rémunérés par des forfaits reposant sur des critères de qualité

Le conseil d’administration de santésuisse rejette à l’unanimité la structure tarifaire pour les prestations médicales ambulatoires. Elaboré par la Fédération des médecins suisses FMH, H+ Les Hôpitaux de Suisse et la Commission des tarifs médicaux (CTM) avec le soutien de l’association d’assureurs curafutura, le nouveau tarif « ats-tms » occasionnerait des milliards de coûts supplémentaires. Il n’est pas acceptable de faire supporter aux assurés les hausses de primes qui en résulteraient.


21.06.2016
Communiqué

125 ans au service des assurés - Concevoir le système de santé, augmenter la qualité, freiner les coûts

Il y a exactement 125 ans, en 1891, a été fondé le « Concordat » - dont est issu plus tard santésuisse - afin de combler les lacunes du système d’assurance pour une meilleure couverture des assurés. Aujourd’hui, les défis à relever sont le progrès médical, l’évolution démographique et la hausse persistante des coûts. santésuisse, la principale association des assureurs-maladie, contribue avec son savoir-faire et des propositions innovantes à adapter le système de santé aux exigences de notre époque.


17.05.2016
Communiqué

Aucun revirement de tendance: forte croissance des coûts au premier trimestre 2016

Les coûts de la santé de l’assurance obligatoire des soins ont augmenté au premier trimestre 2016 de 3,8% au total par rapport à la même période de l'année précédente, pour atteindre près de 8 milliards de francs. Le domaine hospitalier ambulatoire et celui des médecins en pratique privée accusent notamment une forte croissance.


18.04.2016
Communiqué

Révision du TARMED: il faut rectifier le tir sans attendre pour éviter des dommages collatéraux

Une expertise mandatée par santésuisse et l’Union tarifaire fmCh met en évidence de graves lacunes dans le tarif TARMED révisé. Il faut rectifier le tir sans attendre pour éviter des dommages collatéraux. Par leur action commune, l’Union tarifaire fmCh et santésuisse réaffirment l’importance du partenariat et de l’autonomie tarifaire.


06.04.2016
Communiqué

Der Kostenanstieg kann mit anderen Mitteln gebremst werden

Der heutige Entscheid des Bundesrates für eine befristete Verlängerung des Zulassungsstopps für Ärzte ist lediglich ein Ja zu einer Notlösung. santésuisse fordert, dass rasch und ernsthaft die Alternativen geprüft werden. N'existe qu'en allemand.


24.03.2016
Communiqué

Domenico Fontana devient directeur de SASIS SA

Domenico Fontana, économiste d’entreprise, reprend la direction de SASIS à partir du 1er mai 2016. Il conduira l’entreprise, qui fournit des données et des prestations aux assureurs-maladie dans un esprit constant d’innovation, tout au long de la prochaine phase de sa stratégie de croissance.


16.03.2016
Communiqué

Les marges sur les médicaments suisses sont plus élevées de 489 millions de francs qu’à l’étranger

La comparaison des marges commerciales sur les médicaments réalisée par santésuisse révèle qu’elles sont plus élevées en Suisse, de 489 millions de francs, que dans les pays européens de référence. Cette somme correspond à deux pour cent de primes que les assurés paient en trop. santésuisse demande une baisse des marges pour décharger les payeurs de primes.


29.02.2016
Communiqué

Nichts mehr als politische Zwängerei

n'existe qu'en allemand


04.02.2016
Communiqué

hostofinder.ch propose une compilation des données les plus récentes

santésuisse et Konsumentenforum répondent aux attentes des patients en mettant à leur disposition les informations relatives à la qualité dont ils ont besoin. Le comparateur ex-haustif des hôpitaux lancé il y a deux mois est désormais encore plus rapide. Il est égale-ment plus complet puisque les dernières données concernant la satisfaction des patients et les infections des plaies peuvent à présent être consultées. Diverses optimisations ont par ailleurs été réalisées suite aux commentaires des assurés et des consommateurs.


23.01.2016
Communiqué

santésuisse salue la création de l’Union tarifaire fmCh

santésuisse salue la création de l’Union tarifaire fmCh soutenue par des sociétés de discipline médicale et d’autres organisations. Cette nouvelle structure offre un environnement favorable à la recherche de solutions innovantes pour la tarification des prestations médicales.


18.01.2016
Communiqué

santésuisse propose de nouvelles mesures contre la hausse des coûts

santésuisse propose des mesures à court et long terme pour freiner la croissance excessive des coûts dans l’assurance obligatoire des soins (AOS). Une solution réalisable à court terme est l’adaptation des valeurs cantonales du point tarifaire pour certaines spécialités médicales. A plus long terme, l’assouplissement de l’obligation de contracter selon des critères clairement établis doit, entre autres, être envisagé. santésuisse doute en revanche de l’efficacité, en guise de solution transitoire, d’un pilotage des admissions de médecins en fonction des besoins: les évaluations récentes prouvent que le moratoire n’est pas un instrument efficace pour baisser les coûts dans un canton.


21.12.2015
Communiqué

Trente-six assureurs-maladie appliqueront dès 2016 l’accord de branche de santésuisse

A partir du 1er janvier prochain, trente-six assureurs-maladie représentant plus de quatre millions d’assurés appliqueront le nouvel accord de branche réglementant la prospection des clients. Celui-ci vise à mieux protéger les assurés des appels publicitaires indésirables et à améliorer la qualité du démarchage.


15.12.2015
Communiqué

Comparaison de prix des médicaments avec l’étranger: différences de prix des produits originaux dues au taux de change, encore de grandes différences de prix des génériques

En septembre 2015, sur la base d’un taux de change CHF/EUR de 1.20 utilisé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le niveau de prix des médicaments protégés par un brevet était de 10% supérieur au niveau de prix des pays de comparaison, à présent au nombre de neuf. Les produits originaux tombés dans le domaine public étaient environ 11% plus chers qu’en moyenne des pays de référence. Pour les génériques, la différence reste importante: 47%. C’est ce que montre la septième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse et Interpharma.


30.11.2015
Communiqué

Une clarification très utile du financement des soins extracantonaux

Ceux qui ont recours à des prestations de soins dans un autre canton que leur canton de résidence doivent à l’avenir savoir avec certitude quel canton se porte garant du financement résiduel. La Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil des Etats (CSSS-CE) propose une modification correspondante de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal). santésuisse salue cette proposition.


24.11.2015
Communiqué

Des idées de réforme pour un système de santé libéral

De nouvelles approches doivent permettre de garantir la qualité élevée et la viabilité financière du système de santé. A l’occasion du congrès de novembre « Santé 2020+ », organisé ce jour à Berne par santésuisse, des experts de renom ont présenté leurs propositions devant un parterre de politiciens, de représentants des pouvoirs publics et de fournisseurs de prestations. santésuisse invite à une discussion approfondie de ces idées de réforme.


18.11.2015
Communiqué

La raison l’a finalement emporté

Le Conseiller fédéral Alain Berset a finalement pris conscience qu’il faisait fausse route et a atténué au dernier moment l’ordonnance sur la surveillance de l’assurance-maladie (OSAMal) dont le texte était disproportionné et en partie contraire à la loi. Même si les passages les plus controversés ont été éliminés, il faudra attendre sa mise en œuvre pour connaître l’impact de cette réglementation restrictive sur l’activité des petits et moyens assureurs. santésuisse fera une analyse exhaustive des conséquences.


18.11.2015
Communiqué

Une première en Suisse: comparaison claire et exhaustive des hôpitaux

Grâce au comparateur des hôpitaux de santésuisse, les assurés et les consommateurs suisses peuvent s’informer pour la première fois, de manière claire et exhaustive, sur la qualité des soins et la satisfaction des patients dans des hôpitaux de soins aigus. Cette nouvelle plate-forme électronique aide les assurés lors du choix d’un hôpital.


11.11.2015
Communiqué

Un affaiblissement inacceptable de la responsabilité individuelle au détriment de tous les assurés

santésuisse rejette catégoriquement la suppression de certains franchises à option et la réduction des rabais sur les hautes franchises proposées par le Conseil fédéral. Le projet ne convainc pas du point de vue actuariel et les arguments avancés ne sont ni plausibles ni persuasif. Sans nécessité aucune, le projet réduit les possibilités de choix des assurés et affaiblit leur responsabilité individuelle.


06.10.2015
Communiqué

Des prix fixes pour réduire les prix excessifs des génériques

Les génériques vendus en Suisse sont beaucoup plus chers que dans le reste de l’Europe constate le Surveillant des prix dans un rapport publié ce jour. santésuisse soutient le changement de système proposé par ce dernier qui consiste à définir le prix en se basant sur le prix fixe le moins élevé. Les économies, estimées à un minimum de 400 millions de francs par année, profiteraient pleinement aux payeurs de primes d’assurances-maladie.


01.10.2015
Communiqué

Les assurés rejettent la suppression des franchises et la limitation des rabais proposées par le Conseil fédéral

75% des assurés avec une franchise de 1’000 et 2’000 francs rejettent la proposition du Conseil fédéral de les supprimer. Ce rejet est encore plus massif en ce qui concerne la limitation des rabais pour les franchises de 2’500 et 1’500 francs. Parmi les personnes sondées ayant opté pour ces franchises, 78% sont opposées à une limitation des rabais. Le sondage représentatif a été réalisé pour santésuisse par l’institut Demoscope.


29.09.2015
Communiqué

Utiliser les réserves pour réduire les primes n’est pas autorisé

Les réserves d’un assureur-maladie ne doivent pas être utilisées pour réduire les coûts estimés de l’année suivante. Une baisse des primes pour l’année 2016, comme certains représentants de la Conférence des directeurs de la santé l’ont demandée, n’entre donc pas en ligne de compte. En outre, chaque prime doit être approuvée par l’Office fédéral de la santé publique.


28.09.2015
Communiqué

La prévention n’est pas une tâche incombant à l’assurance-maladie obligatoire

santésuisse émet de grandes réserves à l’encontre de la « Stratégie nationale de prévention des maladies non transmissibles » (stratégie MNT). D’importantes questions concernant l’efficacité des mesures proposées et le montant des coûts à prévoir restent sans réponse. Les assureurs refusent de les financer avec davantage de recettes de primes. La promotion de la santé et la prévention relèvent des pouvoirs publics et doivent à ce titre être financées par la Confédération et les cantons.


23.09.2015
Communiqué

Le secteur ambulatoire enregistre la plus forte hausse de coûts

Au cours des dix dernières années, la plus forte croissance des coûts concerne les prestations ambulatoires fournies dans les hôpitaux (66% de 2005 à 2014) et les médecins en pratique privée (34% de 2005 à 2014). Durant cette même période, les soins hospitaliers stationnaires affichent également une croissance, à un niveau élevé, de 20%. Cette croissance excessive menace l’avenir de l’assurance-maladie sociale.


14.09.2015
Communiqué

Renforcer les droits des patients et la responsabilité des hôpitaux

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a élaboré une stratégie afin de réduire le nombre des infections contractées dans les hôpitaux et les établissements médicosociaux (EMS). santésuisse estime que des points essentiels sont négligés par l’OFSP: pour amener les hôpitaux à s’engager et à apporter des améliorations, santésuisse préconise des mesures strictes et continues des infections. Les statistiques des infections dans les hôpitaux doivent, par ailleurs être accessibles de façon transparente au grand public. Les droits des patients concernés doivent être renforcés, de même que la responsabilité des hôpitaux. Cela permettrait de mieux atteindre les objectifs visés que des règles générales et des campagnes d’informations coûteuses.


03.09.2015
Communiqué

Plus de marché pour que notre assurance-maladie demeure abordable

L’enjeu des projets de pilotage du domaine ambulatoire et de la révision de la loi sur les produits thérapeutiques (LPTh) est de taille en termes d’influence et d’argent. Santésuisse demande au Parlement de ne pas entrer en matière sur les projets d’économie planifiée du Conseil fédéral dans le domaine ambulatoire. Concernant la révision de la loi sur les produits thérapeutiques, les rabais pour les médicaments doivent être maintenus, au nom d’une assurance-maladie abordable. L'exclusivité commerciale doit pour sa part être rejetée: elle constitue un obstacle à l'innovation et fait augmenter les prix.


22.07.2015
Communiqué

Exigences de qualité accrues pour le démarchage téléphonique

Le nouvel accord de branche des assureurs-maladie doit permettre d’augmenter la qualité du démarchage téléphonique. Les consommateurs seront ainsi mieux protégés contre les appels indésirables et l’indemnisation des intermédiaires sera limitée dans le domaine de l’assurance obligatoire des soins. Un formulaire en ligne sur le site de santésuisse donne la possibilité aux consommateurs de signaler les éventuels manquements des assureurs-maladie, courtiers, intermédiaires et opérateurs de télémarketing. L’accord de branche entre en vigueur le 1er janvier 2016.


17.07.2015
Communiqué

Croissance exponentielle des coûts ambulatoires

santésuisse table pour 2015 sur une hausse des coûts de la santé de 3,5% par personne assurée. Les médecins en pratique privée et les services ambulatoires des hôpitaux devraient enregistrer la progression la plus forte. Cette croissance irréfrénée des coûts s’explique principalement par l’augmentation considérable du nombre de médecins et des coûts par traitement ambulatoire. Pour l’année 2016, une croissance légèrement plus faible d’environ 3% est attendue.


06.07.2015
Communiqué

Disproportionnée et contraire à la loi

Des points centraux du projet d’ordonnance sur la surveillance de l’assurance-maladie sociale (OSAMal) sont en contradiction avec la loi et nombre de dispositions sont disproportionnées. Dans des domaines importants, le projet va au-delà de la volonté du législateur. Les assurés devraient payer les coûts supplémentaires de cette réglementation excessive sans réel béné-fice. santésuisse demande que le projet soit remanié et fasse l’objet d’une nouvelle audition.


01.05.2015
Communiqué

Pas de monopole mis en place par l’Etat pour les entreprises pharmaceutiques

Le 4 mai 2015, le Conseil national devra prendre des décisions importantes concernant la disponibilité des médicaments et leurs prix, lors de l’élimination des divergences sur la loi sur les produits thérapeutiques. santésuisse invite le Conseil national à définir des dispositions utiles à l’ensemble des patients et assurés, et à rejeter toute mesure d’exception généreuse pour les entreprises pharmaceutiques. Par ailleurs, les rabais accordés sur les médicaments en vente libre doivent profiter aux assurés.


17.04.2015
Communiqué

santésuisse s’oppose au pilotage du domaine ambulatoire par les cantons

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSSN) a décidé aujourd’hui d’entrer en matière au sujet du projet de révision de la LAMal concernant le pilotage du domaine ambulatoire(15.020). santésuisse regrette cette décision. Une acceptation du projet du Conseil fédéral renforcerait l’influence des cantons. Un pilotage des admissions des fournisseurs de prestations par les cantons n’améliorerait pas la qualité des soins. Il ne permettrait pas non plus de faire diminuer les coûts de la santé. Pour santésuisse, il est primordial que le développement du domaine ambulatoire se fasse dans l’esprit d’un système de santé libéral.


11.03.2015
Communiqué

santésuisse est consternée par la décision de la BNS

La Banque Nationale Suisse (BNS) a décidé de ne pas exonérer les assureurs-maladie du paiement de taux d’intérêt négatifs sur les primes d’assurance-maladie. Les assurés devront donc supporter ces coûts supplémentaires, qui se montent à 78 millions de francs par an. santésuisse est d’avis que les intérêts négatifs ne doivent pas pénaliser l’assurance-maladie.


02.03.2015
Communiqué

Pour le libre choix et contre une augmentation des primes

Le refus clair opposé par le Conseil des Etats au projet de séparation stricte entre assurance de base et assurances complémentaires sert les intérêts des assurés. La Chambre haute évite ainsi la perte d’effets de synergie se chiffrant à 400 millions de francs par an. Cette décision préserve également la liberté de choisir des services fournis par un seul et même prestataire.


20.02.2015
Communiqué

Les prix des moyens médicaux auxiliaires doivent être baissés!

Les assureurs-maladie paient des prix excessifs pour de nombreux moyens et appareils médicaux. Certains produits totalement identiques sont beaucoup moins chers dans la zone euro. santésuisse demande que les montants maximaux remboursables par les assureurs- maladie soient revus et adaptés rapidement.


16.01.2015
Communiqué

Pour le libre choix et contre une augmentation des primes

Le refus opposé par la commission santé du Conseil des Etats (CSSS-E) au projet de séparation stricte entre assurance de base et assurances complémentaires sert les intérêts des assurés. La CSSS-E évite ainsi la perte d’effets de synergie se chiffrant à 400 millions de francs par an, à charge des assurés. Cette décision préserve également leur liberté de choisir des services fournis par un seul et même prestataire.


13.01.2015
Communiqué

Madame Sandra Kobelt, nouvelle responsable du département Politique et communication

Début janvier 2015, Madame Sandra Kobelt, Dr. phil., a repris les rênes du département Politique et communication de l’association de branche santésuisse. Elle sera chargée en tant que membre de la direction de la stratégie de communication et des relations publiques.


19.12.2014
Communiqué

Elu à l’unanimité, Heinz Brand se distingue par son pragmatisme et son expérience de l’encadrement

santésuisse, la principale association des assureurs-maladie, a élu le Conseiller national Heinz Brand pour succéder à l’ancien Conseiller aux Etats Christoffel Brändli. Heinz Brand prône des solutions pragmatiques et efficaces pour régler les problèmes à venir. Il assurera la présidence de santésuisse à partir du 1er janvier 2015. Selon Heinz Brand, le principal défi dans un proche avenir sera de garantir un système de santé de haute qualité à des prix équitables.


31.10.2014
Communiqué

Optimiser les traitements anticancéreux: santésuisse soutient le projet du Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer (SAKK)

santésuisse oeuvre en faveur de la qualité élevée et de l’optimisation constante des traitements, en particulier pour les personnes atteintes de cancer. Elle soutient en l’occurrence un projet visant l’amélioration du traitement des femmes atteintes d’un cancer du sein et des hommes souffrant d’un cancer de la prostate avec formation de métastases osseuses. Celles-ci provoquent souvent une perte osseuse et des fractures associées à de fortes douleurs. Le projet du Groupe Suisse de Recherche Clinique sur le Cancer (SAKK) vise à optimiser le traitement de ces métastases.


09.10.2014
Communiqué

Des mesures pérennes contre la hausse des coûts et des primes

Les coûts de l’assurance-maladie sociale augmentent chaque année et dans la foulée, les primes s’envolent également. Les principales causes de cette évolution sont le progrès médical, le vieillissement de la population et l’offre croissante de prestations médicales. Il est temps d’agir afin de mieux contrôler les coûts. L’association faîtière des assureurs-maladie propose notamment de mesurer systématiquement la qualité et d’évaluer les avantages des traitements médicaux ainsi que de mettre en place de nouvelles formes de financement permettant de décharger les payeurs de primes.


09.10.2014
Communiqué

Conférence de presse: Des mesures pérennes contre la hausse des coûts et des primes

Les coûts de l’assurance-maladie sociale augmentent chaque année et dans la foulée, les primes s’envolent également. Les principales causes de cette évolution sont le progrès médical, le vieillissement de la population et l’offre croissante de prestations médicales. Il est temps d’agir afin de mieux contrôler les coûts. L’association faîtière des assureurs-maladie propose notamment de mesurer systématiquement la qualité et d’évaluer les avantages des traitements médicaux ainsi que de mettre en place de nouvelles formes de financement permettant de décharger les payeurs de primes.


25.09.2014
Communiqué

La hausse du volume des soins conduit à une augmentation des primes maladie 2015

L’augmentation de la prime moyenne standard de 4% pour 2015 dévoilée par Alain Berset ce matin confirme les estimations de santésuisse, qui avait annoncé une hausse de 4,5% des coûts de la santé, et donc des primes, en juillet déjà.


23.06.2014
Communiqué

400 millions de coûts supplémentaires et la fin du libre choix

La séparation stricte de l’assurance de base et des assurances complémentaires proposée par le Conseil fédéral reviendrait cher aux assurés: ainsi que le démontre une étude réalisée par le Boston Consulting Group sur mandat de santésuisse, la perte des effets de synergie coûterait pas moins de 400 millions de francs par an. Par ailleurs, les assurés, devant renoncer à une fourniture de service souvent plébiscitée, perdraient leur liberté de choix.


23.06.2014
Communiqué

Conférence de presse: 400 millions de coûts supplémentaires et la fin du libre choix

La séparation stricte de l’assurance de base et des assurances complémentaires proposée par le Conseil fédéral reviendrait cher aux assurés: ainsi que le démontre une étude réalisée par le Boston Consulting Group sur mandat de santésuisse, la perte des effets de synergie coûterait pas moins de 400 millions de francs par an. Par ailleurs, les assurés, devant renoncer à une fourniture de service souvent plébiscitée, perdraient leur liberté de choix.


20.06.2014
Communiqué

La concurrence réglementée profite à tous

La concurrence réglementée garantit des prestations efficaces et de bonne qualité dans l’assurance-maladie financée solidairement. L’assemblée générale de l’association de branche santésuisse a été entièrement placée sous le signe du renforcement de cette concurrence et de la préservation de notre système de santé libéral ayant fait ses preuves.


16.06.2014
Communiqué

Le Conseil fédéral loue les avantages du système actuel

En recommandant le rejet de l’initiative populaire pour une caisse unique, le Conseil fédéral souligne clairement que le système actuel de concurrence réglementée entre une pluralité d’assureurs-maladie a fait ses preuves. La caisse unique ne résoudrait pas de nombreux problèmes et serait tendanciellement plus chère. La concurrence réglementée et des modèles innovants doivent être privilégiés par rapport à une caisse publique en situation de monopole.


23.05.2014
Communiqué

Les familles avec enfants seraient les principales perdantes

Avec la caisse unique, les rabais pour les enfants et les jeunes adultes ainsi que pour les modèles d’assurance alternatifs et les franchises à option disparaîtraient. Les primes augmenteraient fortement pour les familles et les célibataires. alliance santé a présenté ces conclusions dans une expertise juridique du texte de l’initiative.


28.03.2014
Communiqué

santésuisse salue les recommandations de la Commission de gestion du Conseil des Etats

Le rapport de la Commission de gestion du Conseil des Etats présenté aujourd’hui concernant l’amélioration à apporter lors de la détermination du prix des médicaments va dans l‘intérêt des assuré-e-s. Les médicaments représentent le quart des prestations remboursées chaque année par l’assurance-maladie obligatoire, soit près de 6 milliards de francs sur 26 milliards en 2012. En améliorant les processus et les critères d’admission et de réexamen des prix, en particulier par la mise en place d’un système de prix de référence favorisant la diffusion et la baisse des prix des médicaments génériques, plusieurs centaines de millions de francs d’économies pourraient être réalisés et l’offre globale de médicaments serait de meilleure qualité.


05.03.2014
Communiqué

La Chambre basse rejette massivement la caisse unique

Par son rejet de la caisse unique, le Conseil national affiche clairement sa volonté de préserver le libre choix et la qualité élevée de notre excellent système de santé. Une caisse unique représente une menace pour le système actuel et ne permet pas d’endiguer la hausse des coûts.


28.02.2014
Communiqué

L’égalité d’accès aux médicaments est garantie

D’après une étude publiée par l’Office fédéral de la santé publique, les assureurs-maladie suisses évaluent correctement le remboursement des médicaments non inscrits sur la liste des spécialités de l’assurance obligatoire des soins ou ceux prévus pour d’autres indications thérapeutiques.


25.02.2014
Communiqué

Démarchage téléphonique: légiférer plutôt qu’autoréguler

L’association des assureurs-maladie suisses a annulé l’accord sur la prospection des clients signé par les assureurs qui limitait le démarchage téléphonique et les commissions des courtiers. Le Secrétariat de la COMCO a estimé que certains pointsde l’accord pouvaient constituer une restriction de la concurrence. Le conseil d’administration a donc décidé d’annuler avec effet immédiat la réglementation envigueur depuis le 1er juin 2011.


13.02.2014
Communiqué

Conférence de presse: Comparaison de prix des médicaments avec l’étranger: recul de la différence de prix des produits protégés par un brevet, différence encore importante pour les génériques

Pour ce qui est des médicaments protégés par un brevet, la différence de prix avec les six pays de comparaison a à nouveau nettement diminué, ne se montant plus qu’à 5% en moyenne contre 12% l’année passée. L’écart de prix des génériques est plus élevé: 46%. C’est ce que montre la cinquième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse, Interpharma et vips.


11.02.2014
Communiqué

Stefan Grunder, nouveau chef du département Bases fondamentales et Christophe Kaempf, nouveau porte-parole pour les cantons latins

Stefan Grunder, docteur en médecine et ancien directeur médical de Spital Netz Bern AG, a été nommé à la tête du département Bases fondamentales de l’association des assureurs-maladie santésuisse. Christophe Kaempf, quant à lui, devient le nouveau porteparole pour les cantons latins.


31.01.2014
Communiqué

Faire progresser la révision globale et la réorganisation en parallèle

Il est urgent de réviser le tarif médical ambulatoire TARMED car les tarifs en vigueur sont obsolètes. Un groupe de travail désigné par les partenaires tarifaires examine actuellement la possibilité de traiter en parallèle la révision globale du tarif et une éventuelle réorganisation de TARMED Suisse. Un pilotage des coûts doit par ailleurs être prévu afin d’éviter que les modifications des positions tarifaires ne viennent alourdir la charge des payeurs de primes.


13.12.2013
Communiqué

Bruno Ehrler et Philippe Signer ont été élus au conseil d’administration de santésuisse

L’assemblée générale de santésuisse a élu Bruno Ehrler (Assura) et Philippe Signer (Kolping Krankenversicherung) en tant que nouveaux membres du conseil d’administration. A partir du 1er janvier 2014, date de son affiliation à l’association, Assura siègera au sein du conseil d’administration de santésuisse en qualité de deuxième grand assureur.


09.12.2013
Communiqué

Signal décisif des représentants des cantons contre la caisse unique aux effets dommageables

Après le rejet par le Conseil fédéral de l’initiative sur la caisse unique, les représentants des cantons ont à leur tour dit non au risque incalculable d’une caisse monopolistique. La caisse unique compliquerait l’assurance-maladie et augmenterait son coût. Le changement de système à lui seul prendrait des années et engloutirait des milliards de francs sans procurer aucun avantage aux assurés. En lui opposant une fin de non-recevoir, les conseillers d’Etat préservent notre système de santé, l’un des meilleurs au monde, qui garantit un accès rapide à des prestations de santé de haute qualité.


05.12.2013
Communiqué

Le Conseil national fait le bon choix pour améliorer la surveillance

santésuisse se réjouit de la décision du Conseil national d’inscrire les mesures visant à optimiser et à moderniser la surveillance dans la loi sur l’assurance-maladie (LAMal). Cette solution évitera les contradictions entre deux lois distinctes et facilitera la mise en oeuvre tout en améliorant la sécurité juridique.


04.12.2013
Communiqué

santésuisse salue l’amélioration de la compensation des risques

La décision de ce jour du Conseil national en faveur d’une amélioration de la compensation des risques est une bonne nouvelle, car elle soutient une concurrence économiquement durable entre les assureurs-maladie et permet aux patients de bénéficier de prestations de haute qualité. santésuisse mettra tout en oeuvre pour convaincre le Conseil des Etats d’adopter également cette amélioration le plus rapidement possible.


23.10.2013
Communiqué

Conférence de presse: Un potentiel d’économies de plus de 450 millions reste inexploité

En 2012, l’assurance-maladie obligatoire des soins a pris en charge des médicaments sur prescription médicale pour la somme de 5 milliards de francs, dont 1,3 milliard à titre de marge commerciale sur les produits. Si cette marge était ramenée en Suisse au niveau européen moyen, cela permettrait de diminuer la facture globale pour les médicaments sur ordonnance de 455 millions de francs, au bénéfice des assurés. C’est ce que montre la troisième étude de santésuisse consacrée à la marge des médicaments en Suisse, en comparaison avec six pays européens.


15.10.2013
Communiqué

Assura choisit l’association la plus importante de la branche

Après cinq années sans affiliation à une association, Assura a décidé de redevenir membre de santésuisse. Avec cette adhésion, santésuisse consolide sa position d’association la plus importante de la branche. À partir du 1er janvier 2014, santésuisse représentera environ 60% des assurés et 45 assureurs-maladie.


26.09.2013
Communiqué

Changer, c’est facile !

Le système d’assurance-maladie de base permet de changer de modèle d’assurance, de franchise ou encore d’assureur-maladie facilement et sans compromis sur la qualité des soins. santésuisse propose dès à présent des conseils pratiques et accompagne les assurés pas à pas dans leurs formalités administratives, afin qu’ils profitent des avantages de la concurrence en toute sérénité.


25.09.2013
Communiqué

Conférence de presse: Les hôpitaux sont les principaux moteurs de la hausse des coûts de la santé

En 2012, les prestations fournies au titre de l’assurance obligatoire des soins (AOS) ont atteint un nouveau pic, à 25,7 milliards de francs, soit 3259 francs en moyenne par assuré (+2,9%). Près de la moitié de cette hausse des coûts est imputable aux prestations hospitalières. En termes de total des coûts par tête, l’écart entre le canton le plus cher et le moins cher dépasse 80%, ce qui explique les différences de primes considérables entre les cantons.


25.09.2013
Communiqué

Les hôpitaux sont les principaux moteurs de la hausse des coûts de la santé

En 2012, les prestations fournies au titre de l’assurance obligatoire des soins (AOS) ont atteint un nouveau pic, à 25,7 milliards de francs, soit 3259 francs en moyenne par assuré (+2,9%). Près de la moitié de cette hausse des coûts est imputable aux prestations hospitalières. En termes de total des coûts par tête, l’écart entre le canton le plus cher et le moins cher dépasse 80%, ce qui explique les différences de primes considérables entre les cantons.


20.09.2013
Communiqué

Starkes Signal des Bundesrates gegen die schädliche Einheitskasse

Ce texte n'existe qu'en allemand. Nach dem Nein zur Einheitskassen-Initiative verzichtet die Landesregierung auch auf einen indirekten Gegenvorschlag. Dieser hätte die Krankenversicherung verkompliziert und verteuert. Damit ist die kontraproduktive Verquickung von gesundheitspolitischen Reformen mit der schädlichen Einheitskasse vom Tisch. Schon vor Monaten hatte die Mehrheit des Parlaments auf diesen Sachverhalt hingewiesen.


13.09.2013
Communiqué

santésuisse met en garde contre les appels téléphoniques suspects

Depuis quelques semaines, plusieurs courtiers et intermédiaires proposent à nouveau leurs services en prétextant agir à la demande de l’ensemble des assureurs-maladie. Certains sont même allés jusqu’à mentionner santésuisse pour donner un semblant de crédibilité et de sérieux à leurs allégations. santésuisse condamne les agissements de ces courtiers et intermédiaires, et appelle les clients à la plus grande prudence face à ces pratiques commerciales douteuses.


29.08.2013
Communiqué

Projet aux coûts pharaoniques et à l’issue plus qu’incertaine

La création d’une caisse-maladie publique nationale ou de 26 caisses cantonales occasionnerait des coûts estimés à près de deux milliards de francs, sans compter le transfert des données des assurés à la nouvelle entité, un défi qui semble d’ores et déjà insoluble. Un projet d’une telle ampleur présente par ailleurs de très nombreux risques. santésuisse partage les craintes des économistes de la santé et d’alliance santé. La création d’une caisse unique peut être qualifiée d’aventure à hauts risques, à l’issue plus qu’incertaine.


27.08.2013
Communiqué

Il faut enfin des mesures pour limiter les coûts de médicaments

« Les génériques sont plus chers en Suisse que partout ailleurs en Europe », telle est la conclusion d’une étude publiée aujourd’hui par M. Prix. Les comparaisons internationales de prix qu’effectue chaque année santésuisse confirment l’analyse de M. Prix . santésuisse demande que les règles de fixation des prix de l’Office fédéral de la santé publique permettent enfin de faire jouer la concurrence. L’association des assureurs-maladie plaide par ailleurs pour le remboursement d’un forfait pour le principe actif des médicaments dont le brevet est échu.


16.08.2013
Communiqué

Conférence de presse: santésuisse veut diminuer les primes pour les familles

santésuisse propose trois mesures pour soutenir davantage les ménages pour lesquels la charge financière des primes d’assurance-maladie est la plus lourde. Ces propositions sont efficaces et faciles à mettre en oeuvre : affiner la compensation des risques, augmenter le rabais de prime accordé aux jeunes adultes et augmenter les sommes disponibles pour la réduction individuelle des primes des enfants. Les ménages aisés financeraient ces mesures d’allègement ciblé par leurs impôts.


24.06.2013
Communiqué

Caisse publique : inconvénients encore méconnus !

Le Moniteur de la santé gfs montre 18 mois avant la date probable de la votation que l’adhésion populaire à l’idée de caisse-maladie publique est relativement élevée. L’association faîtière des assureurs-maladie n’est pas surprise : la campagne n’est pas encore lancée. Quand les arguments en défaveur d’un monopole étatique dans l’assurance-maladie seront mieux connus et que la population ne sera plus induite en erreur avec des comparaisons fallacieuses (Suva), l’adhésion populaire diminuera aussi. Mettre en jeu le système actuel relève de l’aventure dangereuse et coûteuse.


21.06.2013
Communiqué

Les membres de santésuisse réaffirment son rôle prédominant

Lors de l’assemblée annuelle des membres de santésuisse, son président Christoffel Brändli s’est livré à un état des lieux. Il souligne le rôle prédominant de santésuisse comme association faîtière de la branche des assureurs-maladie : santésuisse continue à proposer toute une série de prestations mais elle marquera dorénavant plus fortement sa présence sur le terrain de la politique de la santé. L’assemblée a accueilli chaleureusement la nouvelle directrice de santésuisse, Madame Verena Nold Rebetez.


10.06.2013
Communiqué

Les recours de l’industrie coûtent très cher aux assurés !

En avril dernier, le conseiller fédéral Alain Berset et les associations faîtières de l’industrie pharmaceutique avaient convenu d’un accord pour la fixation du prix des médicaments à la charge de l’assurance-maladie. L’industrie pharmaceutique s’était alors engagée à retirer les recours que certaines entreprises avaient déposés et à baisser les prix des médicaments concernés. Or il n’en est toujours rien à ce jour ; les assurés continuent donc à payer des prix surfaits à hauteur de dizaines de millions.


31.05.2013
Communiqué

La liste des membres de santésuisse est désormais claire

Suite à la décision de retrait de KPT, la liste des membres de santésuisse est, comme prévu, désormais définitive. En effet, le départ de KPT, certes regrettable, n’est pas inattendu. La grande majorité des assureurs-maladie suisses continuent d’accorder leur confiance à l’association faîtière santésuisse et à ses prestations de service variées et de haute qualité.


29.05.2013
Communiqué

Des traitements plus efficaces et de meilleure qualité grâce au dossier électronique du patient

santésuisse soutient le projet de loi du Conseil fédéral sur le dossier électronique du patient (LDEP). Le projet transmis au Parlement contient des exigences fondamentales des assureurs-maladie telles qu’une meilleure qualité des traitements, une plus grande sécurité des patients et davantage d'efficience du système de santé. En revanche, santésuisse est opposée à un financement initial du dossier électronique du patient par des primes ou des impôts.


21.05.2013
Communiqué

Depuis une année, « Monsieur Santé » circule dans la blogosphère

Il y a une année tout juste, « Monsieur Santé » faisait ses premiers pas dans la blogosphère. Une vingtaine de collaborateurs et de collaboratrices de santésuisse s’expriment depuis lors dans ce blog d’entreprise sur le système de santé et sur l’assurance-maladie. Le blog est actualisé deux fois par semaine et il est suivi en moyenne par 300 personnes.


26.04.2013
Communiqué

santésuisse demeure l’association faîtière de la branche

santésuisse regrette le départ de deux de ses membres, les assureurs-maladie Helsana et CSS. La majorité des assureurs-maladie suisses réitèrent leur soutien à santésuisse. Audelà de la constitution d’une nouvelle entité, la collaboration au sein de la branche doit continuer afin de limiter les conséquences politiques.


18.04.2013
Communiqué

Les cantons sont défavorables au projet néfaste de la caisse unique

La Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) rejette l’initiative néfaste sur la caisse unique et le contre-projet indirect inutile et contreproductif du conseiller fédéral Alain Berset. santésuisse salue la décision de ce jour prise par le principal organisme de coordination des cantons en matière de politique de la santé.


18.04.2013
Communiqué

Les assureurs-maladie demandent une amélioration rapide de la compensation des risques

L’amélioration de la compensation des risques favorise une concurrence économique pérenne entre les assureurs-maladie tout en faisant profiter les patients de prestations de haute qualité. Par cette prise de position claire, santésuisse approuve l’affinement de la compensation des risques avec un facteur de morbidité supplémentaire actuellement en délibération au Parlement.


16.04.2013
Communiqué

Superflu et défavorable aux seniors

Le contre-projet du Conseil fédéral à la caisse unique complique et renchérit toute l’assurance-maladie. La gestion précautionneuse et économe des maladies onéreuses serait menacée par les mauvaises incitations ainsi créées. Après la majorité du Parlement, l'Association suisse des aînés (ASA) rejette à son tour ce projet néfaste. santésuisse salue la décision de nos seniors qui montre la voie à suivre.


11.04.2013
Communiqué

Pseudo-solution, la caisse unique détourne l’attention des véritables problèmes

L’étude présentée par le PS reconnait implicitement qu’une caisse unique publique est une «pseudo-solution» qui n’endiguera pas la hausse des primes. Ces augmentations sont en effet liées à l’accroissement des prestations médicales. Or une caisse unique publique ne peut lutter contre les hausses de primes qu’en rationnant les prestations. Mais imposer une caisse monopolistique aux assurés revient à les priver de leur libre choix. Sans compter que la création de caisses uniques cantonales renchérirait les primes de nombreux assurés.


04.04.2013
Communiqué

Conférence de presse: Les quantités créent les coûts

La croissance des dépenses de l’assurance obligatoire des soins (AOS) est d’abord la conséquence d’une augmentation du volume des prestations, en particulier dans le domaine de l’ambulatoire hospitalier et de la part des médecins spécialistes. La croissance du secteur ambulatoire des hôpitaux ne peut pas être expliquée par un transfert du secteur stationnaire. Dans le domaine des hôpitaux, on observe par ailleurs de notables différences d’efficience entre les cantons. Ce sont les résultats auxquels parvient une étude commandée par santésuisse et réalisée par la Haute-école zurichoise des sciences appliquées de Winterthour. Les auteurs analysent pour la première fois l’évolution des coûts de 2004 à 2010 et les différences entre les cantons sous l’angle des prix et des volumes.


18.03.2013
Communiqué

Positive Signale für tragbare Krankenkassenprämien

Der Ständerat hat dem Gegenvorschlag des Bundesrates zur Einheitskasse eine Abfuhr erteilt. Gleichzeitig will er, dass ausländische Forscher in der obligatorischen Krankenversicherung (OKP) nicht mehr bevorteilt werden. Ce texte n'existe qu'en allemand


11.03.2013
Communiqué

Attention : courtiers et intermédiaires malhonnêtes à l’oeuvre

santésuisse, association faîtière des assureurs-maladie suisses met en garde contre les courtiers et intermédiaires malhonnêtes qui profitent de la discussion actuelle concernant la compensation rétroactive de primes d’assurance-maladie « payées en trop ou en insuffisance » pour importuner les assurés des cantons concernés. santésuisse condamne cette façon d’agir avec la plus grande fermeté.


01.03.2013
Communiqué

santésuisse bietet zu politischer Lösung Hand

Im Streit unter den Kantonen über die Prämien seit 1996 bietet santésuisse Hand zu einer politischen Lösung. Diese darf aber die finanzielle Sicherheit der sozialen Grundversicherung nicht gefährden. Im Vordergrund steht deshalb der Vorschlag des Bundesrates mit der CO2-Lenkungsabgabe. Die rechtsstaatlichen Bedenken bleiben bestehen. Ce texte n'existe qu'en allemand.


27.02.2013
Communiqué

Contre-productif, coûteux et inutile

Le contre-projet du Conseil fédéral à la caisse publique complique et renchérit toute l’assurance-maladie. Il mise par ailleurs sur de mauvaises incitations pour une prise en charge sérieuse et respectueuse des coûts des maladies graves. Il s’agit là d’une manifestation d’obstination envers la majorité du Parlement, qui refuse le principe d’un contre-projet. santésuisse rejette le projet du Conseil fédéral sans hésitation.


18.02.2013
Communiqué

Amalgame pernicieux entre surveillance et responsabilité managériale

santésuisse se réjouit de la volonté affichée de renforcer la surveillance et d’accroître la transparence dans l’assurance-maladie sociale. Le projet de loi va toutefois trop loin car il engendre un surplus de bureaucratie sans apporter des avantages concrets aux assurés. Or les mesures politiques souhaitables pour garantir la solvabilité relèvent davantage de la LAMal.


14.02.2013
Communiqué

Angebotsvielfalt in der sozialen Krankenversicherung wird genutzt

Die heute vom RVK, dem Verband der kleinen und mittleren Krankenversicherer mit insgesamt 625‘000 Versicherten, präsentierte positive Entwicklung der Versichertenzahlen von rund zwei Prozent per 1.1.2013 zeugt von einem gut funktionierenden Wettbewerb unter den Krankenversicherern. Die Versicherten können aus einer breiten Palette an Krankenversicherern auswählen und entscheiden nach ihren individuellen Bedürfnissen. n'existe qu'en allemand


12.02.2013
Communiqué

Communiqué de presse: Comparaison du prix des médicaments avec l’étranger: encore de grandes différences de prix des génériques, l’écart de prix des médicaments brevetés diminue.

Les médicaments protégés par un brevet sont encore 12% plus chers en Suisse qu’en moyenne des six pays de comparaison. L’écart de prix des génériques est plus élevé: 49%. C’est ce que montre la quatrième comparaison du prix des médicaments avec l’étranger réalisée conjointement par les assureurs-maladie et l’industrie pharmaceutique..


11.02.2013
Communiqué

Nachvollziehbarer Entscheid der Ständeratskommission

Das Nein der Gesundheitskommission des Ständerates zur Wiedereinführung der Zulassungsbeschränkung für Ärzte ist nachvollziehbar. Der Zulassungsstopp ist ein planwirtschaftlicher Eingriff ohne Nachhaltigkeit. Bessere Lösungen sind nötig. Ce texte n'existe qu'en allemand.


07.02.2013
Communiqué

La FMH et santésuisse signent une déclaration d’intention

La Fédération des médecins suisses FMH et l’association faîtière des assureurs-maladie santésuisse signent une déclaration d’intention concernant l’évolution des procédures d’examen du caractère économique des prestations médicales. Médecins et assureurs veulent développer ensemble une méthode transparente d’ici à fin 2013. Ils sont toutefois conscients que certains points ne seront pas complétement réglés d’ici là.


24.01.2013
Communiqué

Thomas J. Grichting élu à la vice-présidence de santésuisse

Le 12 décembre, le conseil d’administration de santésuisse a élu Thomas J. Grichting à sa vice-présidence. Une compagnie d’assurance-maladie de Suisse romande occupe enfin à nouveau une position-clé au sein de la direction de l’association faîtière de la branche.


23.01.2013
Communiqué

Un catalogue de mesures parfois contradictoires

Le Conseil fédéral présente aujourd’hui sa stratégie « Santé2020 » avec 36 mesures pour aménager le système de santé suisse. Ce document a le mérite d’aborder le système de santé dans sa globalité mais les mesures envisagées par le Conseil fédéral sont, selon santésuisse, parfois contradictoires et la stratégie manque de cohérence.


22.01.2013
Communiqué

Décisions de la CSSS-E : réaction de santésuisse

santésuisse salue les décisions que la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) prend aujourd’hui. La CSSS-E se prononce pour un affinement de la compensation des risques et contre la correction rétroactive jusqu’en 1996 d’excédents de primes d’assurance-maladie. Le projet certes amélioré de loi sur la surveillance de l’assurance-maladie reste par contre inadéquat : la gestion de l’assurance-maladie serait paralysée par une réglementation rigide sans bénéfice réel pour les assurés.


05.12.2012
Communiqué

Supra: séparation nette entre assurance de base et complémentaires

La faillite de la branche assurance complémentaire de Supra ne touchera pas les personnes ayant une assurance de base auprès d’Assura et de Supra, comme l’a expliqué lundi le conseiller fédéral Alain Berset à l’heure des questions au Conseil national. L’exemple de Supra prouve que la séparation juridique entre l’assurance de base et les assurances complémentaires est opérante. Le contre-projet indirect du Conseil fédéral pour une séparation de ces deux domaines d’activité est donc contre-productif et la surveillance des groupes prévue dans la loi sur la surveillance inutile.


26.10.2012
Communiqué

Conférence de presse: Marges des médicaments : 410 millions plus élevées en Suisse qu’en Europe

La comparaison des marges sur les médicaments soumis à ordonnance, effectuée pour la deuxième année consécutive par santésuisse, montre que les marges en Suisse sont 410 millions de francs plus élevées que dans les pays européens de comparaison. Cette somme correspond à 2% de primes. santésuisse demande des mesures de correction pour soulager les assurés.


10.10.2012
Communiqué

Unnötiger indirekter Gegenvorschlag des Bundesrates

Mit der Ablehnung der Einheitskasseninitiative hat der Bundesrat ein deutliches Signal gegen mehr Staat und zugunsten des regulierten Wettbewerbs in der Krankenversicherung gesetzt. Von den Vorschlägen für einen indirekten Gegenvorschlag findet einzig der verfeinerte Risikoausgleich die Unterstützung von santésuisse. Ce texte n'existe qu'en allemand.


05.10.2012
Communiqué

Krankenversicherung und Suva: Realitätsfremder Vergleich von Franz Steinegger

Die Verwaltungskosten der Krankenversicherer beliefen sich für 2011 auf rekordtiefe 4,8 Prozent. Mit 8,1 Prozent (ohne Präventionsausgaben) liegen die Verwaltungskosten der Teilmonopol-Unfallversicherung Suva dagegen deutlich höher. Aufgrund unterschiedlicher gesetzlicher Grundlagen lassen sich - anders als von Suva-Präsident Franz Steinegger angetönt – aus dem Suva-Modell keine Vorteile gegenüber der heutigen Krankenversicherung ableiten. Ce texte n'existe qu'en allemand.


21.09.2012
Communiqué

Optimieren statt demontieren

santésuisse schlägt eine Lösung vor, wie dem Vorwurf von zu hohen kantonalen Prämien Rechnung getragen werden kann. Dies ohne gegen Treu und Glauben zu verstossen und das System zu destabilisieren. Letztes tut der jüngste der Vorschlag der Gesundheitsdirektorenkonferenz (GDK). santésuisse lehnt das Modell als ungeeignet und widerrechtlich ab. Ce texte n'existe qu'en allemand.


19.09.2012
Communiqué

santésuisse se bat pour des médicaments au juste prix

Le Conseil national se prononce demain (20.9.12) sur une motion de sa commission de la santé consacrée au caractère économique des médicaments. santésuisse plaide pour une solution claire et consensuelle pour l’admission rapide de médicaments novateurs. Les partenaires doivent être impliqués en temps utile dans son développement. L’association faîtière revendique un droit de requête et de recours pour les assureurs et pour les associations de consommateurs et de patients. santésuisse refuse que la promotion d’une branche économique soit financée par les primes d’assurance-maladie.


12.09.2012
Communiqué

Un tiers de la population suisse est opposé à la séparation de l’assurance de base et de l’assurance complémentaire

santésuisse a mené cet été pour la dixième fois depuis 2003 son sondage santé, enquête représentative auprès de la population suisse. Les sondés se déclarent dans l’ensemble satisfaits du système actuel. Ils refusent à 34% l’idée d’une séparation de l’assurance de base et de l’assurance complémentaire, seuls 13% y sont favorables. Les opinions concernant la caisse publique ne sont pas non plus arrêtée, 30% des personnes sondées attachent plus d’importance à la liberté de choix de leur assureur-maladie qu’à un système étatisé (27%). Le niveau de connaissances du système de santé reste, en revanche, encore très lacunaire.


03.09.2012
Communiqué

santésuisse est favorable à une amélioration de la compensation des risques

Le conseil d’administration de santésuisse a pris la décision de principe de soutenir de manière constructive les initiatives politiques visant une amélioration de la compensation des risques. Cette décision représente un signal clair incitant aux innovations, au bénéfice des assurés, dans les domaines des prestations médicales et de la qualité du service. santésuisse travaille par ailleurs à des propositions pour une réforme du système de santé avec des primes d’assurance-maladie financièrement supportables.


03.09.2012
Communiqué

L’ombudsman de l’assurance-maladie annonce son départ

Le Conseil de fondation de l’ombudsman de l’assurance-maladie et santésuisse prennent acte avec regret du retrait, à fin août 2013, de Rudolf Luginbühl, ombudsman de l’assurance-maladie. Ils le remercient pour l’important travail qu’il a effectué dans l’intérêt des assurés et des assureurs-maladie et qu’il poursuivra encore une année.


31.07.2012
Communiqué

Moins de plaintes enregistrées concernant le démarchage téléphonique

L’Ombudsman de l’assurance-maladie confirme l’efficacité de la limitation du démarchage téléphonique décidée par la branche: les cas de harcèlement téléphonique signalés par les assurés ont nettement diminué. Au cours de l’année d’entrée en vigueur de la limitation du démarchage téléphonique décidée par la branche, santésuisse a reçu 356 plaintes. Une sur trois environ a été reconnue comme étant une infraction à l’accord. La plupart de ces violations sont l’oeuvre de courtiers « sauvages » non mandatés par les assureurs-maladie.


04.07.2012
Communiqué

santésuisse est satisfaite de la solution du Conseil fédéral pour la transmission des données (financement hospitalier)

santésuisse est satisfaite de la solution proposée par le Conseil fédéral sur la transmission des données de patients.


22.06.2012
Communiqué

Assemblée générale de santésuisse : les assureurs souhaitent contribuer activement aux réformes

Après le non populaire lors de la votation sur les réseaux de soins intégrés, les réformes du système de santé sont menacées d’enlisement. Des réformes sont toutefois nécessaires et les assureurs-maladie estiment qu’elles ne peuvent pas être ajournées indéfiniment. Lors des prochaines années, ils proposeront leurs idées pour améliorer le système de santé.


17.06.2012
Communiqué

Réseaux de soins : le verdict du peuple suisse est sans appel !

Le peuple suisse s’est clairement prononcé contre la révision de la loi sur l’assurance-maladie (LaMal) qui visait à la généralisation des réseaux de soins intégrés. Les partisans de cette réforme n’ont clairement pas réussi à convaincre les citoyens des avantages de cette forme de prise en charge médicale. Il s’avère une fois encore qu’il est extrêmement difficile de réunir une majorité pour toute réforme touchant le système de santé en Suisse.


23.05.2012
Communiqué

La caisse unique, une coûteuse aberration

La caisse unique est une aberration qui mettrait le système de santé à genoux. Elle entraînerait une hausse des coûts, la mise sous tutelle des assurés par la perte de leur libre choix et un amalgame des responsabilités. Les assureurs-maladie suisses rejettent ce risque incalculable pour les assurés et les contribuables.


22.05.2012
Communiqué

Oui aux réseaux de soins intégrés, oui à plus de qualité

Le 17 juin prochain, le peuple suisse se prononce sur une révision de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal) visant à la généralisation des réseaux de soins intégrés (Managed Care). Les assureurs-maladie soutiennent cette réforme. Les réseaux de soins intégrés favorisent l’harmonisation des traitements médicaux et augmentent la qualité et l’efficacité du système de santé et des prestations médicales. santésuisse invite donc les citoyens à inscrire un « oui » au projet de révision de la LAMal sur leur bulletin de vote.


24.04.2012
Communiqué

Dr Christoph Meier est le nouveau directeur de santésuisse

Lors de sa séance de ce jour, le conseil d’administration de santésuisse a élu Christoph Meier (52) en tant que nouveau directeur de santésuisse. Stefan Holenstein, directeur par intérim jusqu’à cette date, occupera désormais le poste de directeur-adjoint.


23.03.2012
Communiqué

Nouveau registre suisse des implants SIRIS

Dès septembre 2012, sur décision de l’Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques (ANQ), l’enregistrement des implants de la hanche et du genou sera obligatoire. La base de données SIRIS forme un système d’alerte précoce efficace pour les défaillances des implants. Elle permet en outre d’établir de premières comparaisons qualitatives entre les produits et les cliniques. Le registre SIRIS figure maintenant sur le plan de mesure obligatoire de l’ANQ. Les hôpitaux et les cliniques sont donc tenus de saisir les données de référence des implants en question. SIRIS est géré par la Fondation pour l’assurance de qualité en médecine des implants. Ses partenaires et/ou fondateurs sont la Société suisse d’orthopédie et de traumatologie, SSOT, la Fédération des associations suisses du commerce et de l’industrie de la technologie médicale, FASMED, santésuisse les assureurs-maladie suisses, l’association H+ Les hôpitaux suisses et l’Institut de recherche évaluative en orthopédie, IEFO.


14.03.2012
Communiqué

santésuisse : proposition en faveur des médecins de premier recours

santésuisse tient à revaloriser durablement la médecine de premier recours. Ainsi en a décidé son conseil d’administration qui propose de réévaluer la position tarifaire TARMED visite de base dont bénéficient avant tout les médecins de famille. « Cette mesure exprime l’estime des assureurs-maladie pour les services rendus par les médecins de premier recours » déclare Christoffel Brändli, président de santésuisse


06.03.2012
Communiqué

santésuisse est favorable à une révision partenariale de TARMED

L’association faîtière des assureurs-maladie santésuisse est favorable à une révision partenariale du tarif médical TARMED, comme le prévoit la loi sur l’assurance-maladie (LAMal). Elle salue la déclaration de la FMH et de H+ de présenter enfin des propositions. santésuisse défend cependant le principe de la neutralité des coûts de la nouvelle structure tarifaire, conformément à l’article 59c, al.1 de l’ordonnance sur l’assurance-maladie (OAMal) ainsi qu’une revalorisation de la médecine de premier recours.


02.03.2012
Communiqué

Catégorie de primes 25-35 ans – santésuisse est favorable au principe d’une analyse par l’OFSP

L’association faîtière des assureurs-maladie santésuisse tient au principe de la solidarité prévu dans la loi sur l’assurance-maladie (LAMal). La solidarité est un fondement essentiel du système de santé actuel. santésuisse salue toutefois l’initiative de l’OFSP d’étudier l’introduction d’une catégorie d’âge supplémentaire pour la fixation des primes d’assurance-maladie, dans le contexte de la solidarité entre assurés.


16.02.2012
Communiqué

Loi sur la surveillance de l’assurance-maladie : le projet va trop loin !

santésuisse est satisfaite que la surveillance de l’assurance-maladie sociale reste du ressort de l’administration fédérale. Les assureurs-maladie restent persuadés qu’il est possible de procéder aux ajustements requis pour renforcer la surveillance dans le cadre de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal), une nouvelle loi n’est pas nécessaire.


13.01.2012
Communiqué

Assistance pharmaceutique dans les établissements médico-sociaux du Valais

L’assistance pharmaceutique, introduite il y a trois ans par les pharmaciens dans les EMS valaisans dans le cadre d’un projet, est un succès. Les partenaires contractuels santésuisse, l’Association valaisanne des EMS (AVALEMS) et la Société valaisanne de pharmacie (SVPH) dressent aujourd’hui un bilan positif de cette expérience. Ils souhaitent poursuivre et développer le projet dans le but de garantir un approvisionnement en médicaments approprié, de haute qualité et économique dans l’intérêt des résidents des EMS.


Interlocuteurs