santésuisse se mobilise pour des médicaments moins chers

Dans le cadre de la Commission fédérale des médicaments, nous conseillons l’OFSP, avec d’autres parties prenantes, lors de l’admission et du contrôle des médicaments pris en charge par les caisses-maladie. santésuisse s’engage pour la mise en œuvre systématique du cadre législatif actuel, afin que seuls des médicaments efficaces, adéquats et économiques soient admis dans l’assurance obligatoire des soins.

Dans l’intérêt des payeurs de primes, nous établissons et publions des analyses:

  • comparaison avec les prix des médicaments à l'étranger sur la base du prix d’usine dans les pays de référence de l’Office fédéral de la santé public (Allemagne, France, Autriche, Pays-Bas, Danemark, Grande-Bretagne, Belgique, Suède, Finlande) ;
  • comparaison des marges commerciales avec ces neuf pays.

Grâce aux banques de données suivantes, vous pouvez vous-même comparer les prix des médicaments et contribuer ainsi à leur utilisation adéquate et économique:

Sources d’informations concernant les médicaments:

Banques de données Description
santésuisse – Information sur les médicaments  Plateforme en ligne qui donne des informations rapides, actuelles et complètes sur les médicaments. Permet de comparer les prix.
mymedi.ch Plateforme en ligne donnant rapidement des informations sur les prix des médicaments et la quote-part. Renseignement sur l’aptitude à conduire un véhicule sous influence de médicaments.
Liste des spécialités Liste officielle des préparations remboursées par les caisses-maladie mise à disposition par l’Office fédéral de la santé publique. Pour les professionnels.
Information sur le médicament Site d’information officiel sur les médicaments de l'autorité suisse de contrôle et d'autorisation des produits thérapeutiques Swissmedic.

Liste des spécialités pour les prix des médicaments

Les prix des médicaments sont fixés pour toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique. Les prix des médicaments pris en charge par l’assurance obligatoire des soins sont publiés de manière mensuelle sur la «Liste des spécialités».

Ils sont fixés en tenant compte du cadre législatif qui est précisé dans la loi sur l’assurance-maladie, dans l'ordonnance sur l'assurance-maladie (OAMal) et dans l’ordonnance du DFI sur les prestations de l'assurance des soins (OPAS).

En cas de modification du cadre législatif, santésuisse participe aux auditions et prend position dans l’intérêt des payeurs de primes et des assureurs-maladie.

Evolution des coûts des médicaments

Les dépenses consacrées aux médicaments par habitant sont parmi les plus élevées au monde. Les dépenses n’ont cessé d’augmenter. La croissance a toutefois été atténuée grâce à l’adaptation au prix moyen des pays de comparaison:

santésuisse opère sur un vaste champ d’action

S’agissant des médicaments, santésuisse intervient dans les domaines suivants:

santésuisse analyse l’évolution du marché et des coûts. Les rapports suivants sont publiés chaque année:

  • comparaison des prix avec l'étranger dans les pays de référence définis par l’Office fédéral de la santé public,
  • comparaison internationale des marges commerciales avec les pays de référence.

En outre santésuisse a des tâches suivants

  • Participation aux séances de la Commission fédérale des médicaments
  • Collaboration aux groupes de travail mis en place par l’OFSP
  • Co-fondateur de SwissHTA dont le but est d’évaluer l’utilité des prestations médicales et des médicaments: www.swisshta.ch .
  • Membre de l’organe responsable du Swiss Medical Board
  • Elaboration de prises de position sur les médicaments en tenant compte des critères d’efficacité, d’adéquation et d’économicité.

Interlocuteurs

15.09.2016
Communiqué

Croissance ininterrompue des coûts des soins ambulatoires

En 2015, les coûts de l’assurance obligatoire des soins (AOS) par personne assurée ont progressé de 3,9%. Ce sont les prestations ambulatoires des médecins qui ont connu la plus grosse augmentation, avec 5,7%. Au premier semestre 2016, le montant total des dé-penses de santé par personne assurée a augmenté de 4,3% par rapport à la même période de l’année précédente. santésuisse demande des contre-mesures efficaces afin d’endiguer cette hausse.


12.09.2016
Mise au point

Politique de la santé no 3/16

Par étapes - Les payeurs de primes sont-ils les mécènes de l'industire pharmaceutique? - Stratégie d'empéchement de la FMH


12.07.2016
Communiqué

Information: Forte croissance des coûts des médicaments et des prestations

santésuisse table pour l’année 2016 sur une hausse des dépenses de santé de près de 3,5% par personne assurée. La croissance la plus forte devrait concerner les médicaments et les médecins en pratique privée. L’absence de baisse des prix est responsable de la progression des coûts des médicaments. Par ailleurs, le nombre de patients soignés par les médecins a augmenté davantage que la croissance démographique. Une augmentation de 3,5% des dépenses de santé est également escomptée pour 2017.


06.04.2016
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 1/2016

L’économie planifiée lutte contre ses propres symptômes - Non à l’exclusion des partenaires tarifaires et à un surcroît de charges pour les payeurs de primes - Prix excessifs des médicaments : santésuisse réclame un droit de recours


16.03.2016
Communiqué

Les marges sur les médicaments suisses sont plus élevées de 489 millions de francs qu’à l’étranger

La comparaison des marges commerciales sur les médicaments réalisée par santésuisse révèle qu’elles sont plus élevées en Suisse, de 489 millions de francs, que dans les pays européens de référence. Cette somme correspond à deux pour cent de primes que les assurés paient en trop. santésuisse demande une baisse des marges pour décharger les payeurs de primes.


15.12.2015
Communiqué

Comparaison de prix des médicaments avec l’étranger: différences de prix des produits originaux dues au taux de change, encore de grandes différences de prix des génériques

En septembre 2015, sur la base d’un taux de change CHF/EUR de 1.20 utilisé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le niveau de prix des médicaments protégés par un brevet était de 10% supérieur au niveau de prix des pays de comparaison, à présent au nombre de neuf. Les produits originaux tombés dans le domaine public étaient environ 11% plus chers qu’en moyenne des pays de référence. Pour les génériques, la différence reste importante: 47%. C’est ce que montre la septième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse et Interpharma.


06.10.2015
Communiqué

Des prix fixes pour réduire les prix excessifs des génériques

Les génériques vendus en Suisse sont beaucoup plus chers que dans le reste de l’Europe constate le Surveillant des prix dans un rapport publié ce jour. santésuisse soutient le changement de système proposé par ce dernier qui consiste à définir le prix en se basant sur le prix fixe le moins élevé. Les économies, estimées à un minimum de 400 millions de francs par année, profiteraient pleinement aux payeurs de primes d’assurances-maladie.


09.09.2015
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 3/2015

Les ordonnances donnent de plus en plus de fil à retordre - Pilotage des soins ambulatoires : une histoire sans fin - Ne pas abuser du principe de territorialité!


03.09.2015
Communiqué

Plus de marché pour que notre assurance-maladie demeure abordable

L’enjeu des projets de pilotage du domaine ambulatoire et de la révision de la loi sur les produits thérapeutiques (LPTh) est de taille en termes d’influence et d’argent. Santésuisse demande au Parlement de ne pas entrer en matière sur les projets d’économie planifiée du Conseil fédéral dans le domaine ambulatoire. Concernant la révision de la loi sur les produits thérapeutiques, les rabais pour les médicaments doivent être maintenus, au nom d’une assurance-maladie abordable. L'exclusivité commerciale doit pour sa part être rejetée: elle constitue un obstacle à l'innovation et fait augmenter les prix.


29.05.2015
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 2/2015

Plus de modération, moins de bureaucratie - Gel des admissions de médecins: un obstacle à une meilleure qualité et à des coûts plus bas - Il faut baisser les Prix des médicaments ainsi que des moyens et des appareils!


01.05.2015
Communiqué

Pas de monopole mis en place par l’Etat pour les entreprises pharmaceutiques

Le 4 mai 2015, le Conseil national devra prendre des décisions importantes concernant la disponibilité des médicaments et leurs prix, lors de l’élimination des divergences sur la loi sur les produits thérapeutiques. santésuisse invite le Conseil national à définir des dispositions utiles à l’ensemble des patients et assurés, et à rejeter toute mesure d’exception généreuse pour les entreprises pharmaceutiques. Par ailleurs, les rabais accordés sur les médicaments en vente libre doivent profiter aux assurés.


13.03.2015
Consultation

Nationale Strategie Antibiotikaresistenzen (STAR)

n'existe qu'en allemand


30.01.2015
Consultation

Teilrevision Medizinprodukteverordnung MepV

n'existe qu'en allemand


24.11.2014
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 4/2014

Le gel des admissions contribue à une mauvaise planification future - LPTh : les assurés doivent aussi profiter des rabais! - Revision de TARMED sans coûts supplémentaires


04.09.2014
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 3/2014

Oui à une meilleure surveillance des caisses-maladie - Défendre les intérêts des assurés et des patients - Une motion sur le financement des hôpitaux coûterait des milliards


28.03.2014
Communiqué

santésuisse salue les recommandations de la Commission de gestion du Conseil des Etats

Le rapport de la Commission de gestion du Conseil des Etats présenté aujourd’hui concernant l’amélioration à apporter lors de la détermination du prix des médicaments va dans l‘intérêt des assuré-e-s. Les médicaments représentent le quart des prestations remboursées chaque année par l’assurance-maladie obligatoire, soit près de 6 milliards de francs sur 26 milliards en 2012. En améliorant les processus et les critères d’admission et de réexamen des prix, en particulier par la mise en place d’un système de prix de référence favorisant la diffusion et la baisse des prix des médicaments génériques, plusieurs centaines de millions de francs d’économies pourraient être réalisés et l’offre globale de médicaments serait de meilleure qualité.


03.03.2014
Mise au point

Mise au point - Politique de la santé No 1/2014

Les génériques près de 50 % plus chers qu’à l’étranger - santésuisse veut revaloriser le médecins de premier recours - "Murailles de chine" : Bureaucratie accrue et envolée des primes "Chinesische Mauern" führen zu Bürokratie und Prämienschub


28.02.2014
Communiqué

L’égalité d’accès aux médicaments est garantie

D’après une étude publiée par l’Office fédéral de la santé publique, les assureurs-maladie suisses évaluent correctement le remboursement des médicaments non inscrits sur la liste des spécialités de l’assurance obligatoire des soins ou ceux prévus pour d’autres indications thérapeutiques.


13.02.2014
Communiqué

Conférence de presse: Comparaison de prix des médicaments avec l’étranger: recul de la différence de prix des produits protégés par un brevet, différence encore importante pour les génériques

Pour ce qui est des médicaments protégés par un brevet, la différence de prix avec les six pays de comparaison a à nouveau nettement diminué, ne se montant plus qu’à 5% en moyenne contre 12% l’année passée. L’écart de prix des génériques est plus élevé: 46%. C’est ce que montre la cinquième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse, Interpharma et vips.


23.10.2013
Communiqué

Conférence de presse: Un potentiel d’économies de plus de 450 millions reste inexploité

En 2012, l’assurance-maladie obligatoire des soins a pris en charge des médicaments sur prescription médicale pour la somme de 5 milliards de francs, dont 1,3 milliard à titre de marge commerciale sur les produits. Si cette marge était ramenée en Suisse au niveau européen moyen, cela permettrait de diminuer la facture globale pour les médicaments sur ordonnance de 455 millions de francs, au bénéfice des assurés. C’est ce que montre la troisième étude de santésuisse consacrée à la marge des médicaments en Suisse, en comparaison avec six pays européens.


27.08.2013
Communiqué

Il faut enfin des mesures pour limiter les coûts de médicaments

« Les génériques sont plus chers en Suisse que partout ailleurs en Europe », telle est la conclusion d’une étude publiée aujourd’hui par M. Prix. Les comparaisons internationales de prix qu’effectue chaque année santésuisse confirment l’analyse de M. Prix . santésuisse demande que les règles de fixation des prix de l’Office fédéral de la santé publique permettent enfin de faire jouer la concurrence. L’association des assureurs-maladie plaide par ailleurs pour le remboursement d’un forfait pour le principe actif des médicaments dont le brevet est échu.


10.06.2013
Communiqué

Les recours de l’industrie coûtent très cher aux assurés !

En avril dernier, le conseiller fédéral Alain Berset et les associations faîtières de l’industrie pharmaceutique avaient convenu d’un accord pour la fixation du prix des médicaments à la charge de l’assurance-maladie. L’industrie pharmaceutique s’était alors engagée à retirer les recours que certaines entreprises avaient déposés et à baisser les prix des médicaments concernés. Or il n’en est toujours rien à ce jour ; les assurés continuent donc à payer des prix surfaits à hauteur de dizaines de millions.


12.02.2013
Communiqué

Communiqué de presse: Comparaison du prix des médicaments avec l’étranger: encore de grandes différences de prix des génériques, l’écart de prix des médicaments brevetés diminue.

Les médicaments protégés par un brevet sont encore 12% plus chers en Suisse qu’en moyenne des six pays de comparaison. L’écart de prix des génériques est plus élevé: 49%. C’est ce que montre la quatrième comparaison du prix des médicaments avec l’étranger réalisée conjointement par les assureurs-maladie et l’industrie pharmaceutique..


26.10.2012
Communiqué

Conférence de presse: Marges des médicaments : 410 millions plus élevées en Suisse qu’en Europe

La comparaison des marges sur les médicaments soumis à ordonnance, effectuée pour la deuxième année consécutive par santésuisse, montre que les marges en Suisse sont 410 millions de francs plus élevées que dans les pays européens de comparaison. Cette somme correspond à 2% de primes. santésuisse demande des mesures de correction pour soulager les assurés.


19.09.2012
Communiqué

santésuisse se bat pour des médicaments au juste prix

Le Conseil national se prononce demain (20.9.12) sur une motion de sa commission de la santé consacrée au caractère économique des médicaments. santésuisse plaide pour une solution claire et consensuelle pour l’admission rapide de médicaments novateurs. Les partenaires doivent être impliqués en temps utile dans son développement. L’association faîtière revendique un droit de requête et de recours pour les assureurs et pour les associations de consommateurs et de patients. santésuisse refuse que la promotion d’une branche économique soit financée par les primes d’assurance-maladie.


Interlocuteurs