450 millions «en l’absence du patient»

Article infosantésuisse


01.02.2017

450 millions «en l’absence du patient»

En 2016, 450 millions de francs ont été facturés au moyen de la position TARMED 00.00140 «Prestations en l’absence du patient», avec une tendance à la hausse. santésuisse demande que les prestations non vérifiables soient à l’avenir incluses dans des forfaits.

En 2016, la position TARMED 00.00140 «Prestations en l’absence du patient» a coûté plus de 50 francs à chaque assuré. Au total, cette position tarifaire a coûté 450 millions de francs à l’assurance obligatoire des soins. Actuellement, les «prestations en l’absence du patient» arrivent tout en haut de la liste des prestations ambulatoires facturées. C’est le secteur hospitalier ambulatoire qui enregistre la plusforte hausse de cette position tarifaire: les hôpitaux ont facturé 147 millions de francs en 2016 par le biais de la position 00.00140.

D’autres solutions existent

Il n’existe pas d’explication médicale à cette évolution. De plus, les patients ne peuvent pas contrôler cette prestation facturée puisqu’elle est justement «fournie» en leur absence. Les assureurs-maladie n’arrivent pas non plus à savoir ce qui est réellement fait pendant ces périodes de 5 minutes. La position tarifaire mène donc à des incitations erronées et à un manque de transparence. Et ce, sans nécessité aucune, car pour les charges administratives, comme la correspondance, l’étude du dossier, etc., le TARMED actuel propose déjà toute une série de positions permettant de facturer ces prestations en toute transparence vis-à-vis des patients et des assureurs – sans recourir à la position 00.00140. santésuisse s’engage par conséquent pour que les positions non vérifiables soient incluses dans des forfaits dans le cadre de la révision en cours du TARMED. (SKO)

Préstations en l'absence du patient

Interlocuteur