Faire des radiographies ou attendre?

Article infosantésuisse


01.06.2018

www.parlons-assurance-maladie.ch

Faire des radiographies ou attendre?

«Choosing wisely» demande aux patients et aux professionnels de la santé d’être plus vigilants et aide les assurés à prendre les bonnes décisions en matière de diagnostic et de traitement. Le portail d’information en ligne des assureursmaladie affiliés à santésuisse met actuellement l’accent sur les maux de dos.

En Suisse, près d’une personne sur deux souffre de maux de dos au cours de sa vie. Si elle consulte son médecin, une des questions suivantes se pose rapidement: faut-il faire des radiographies tout de suite? Ou plutôt procéder à une tomographie par ordinateur? Ou s’attaquer à la douleur avec des thérapies conventionnelles comme la chaleur, les massages ou les médicaments en vente libre ? L’expérience montre que dans la plupart des cas, les personnes souffrant de douleurs dorsales aiguës se sentent mieux après un mois, qu’elles aient eu ou non recours à des examens d’imagerie coûteux. Des études révèlent même que passé ce délai, les victimes de maux de dos se portent globalement mieux lorsqu’elles n’ont pas subi de radiographies. Cela s’explique par le fait que de tels tests révèlent souvent des anomalies bénignes qui ne sont pas nécessairement liées à la douleur. Les examens peuvent ainsi conduire à des traitements superflus tels que des injections ou une intervention chirurgicale, qui peuvent potentiellement nuire au bon rétablissement. « Choosing wisely» plaide pour une médecine modérée qui met l’accent sur le bienêtre du patient. Le chapitre sur les maux de dos de la plate-forme d’information en ligne des assureurs-maladie affiliés à santésuisse fournit des informations, allant de la prévention à la prise de décision, notamment en ce qui concerne la question de savoir quand une radiographie ou une autre procédure d’imagerie est indiquée et utile pour les douleurs dorsales aiguës. (SST)

Interlocuteur