«L’ambulatoire avant le stationnaire»: santésuisse soutient l’adaptation de l’ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins (OPAS) avec certaines réserves

Consultation


06.09.2018

«L’ambulatoire avant le stationnaire»: santésuisse soutient l’adaptation de l’ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins (OPAS) avec certaines réserves

n'existe qu'en allemand

santésuisse soutient sur le fond la nouvelle adaptation de l’OPAS concernant le principe de «l’ambulatoire avant le stationnaire» ainsi que les compléments prévus pour le fichier de données médicales avec la justification d’un traitement stationnaire. Nous soutenons l’attribution de la compétence aux partenaires tarifaires pour convenir des modalités de la procédure de contrôle des critères (selon l’annexe 1a ch. II OPAS). Parallèlement, nous regrettons que le traitement préalable des procédures de contrôle (ex ante), suggéré à plusieurs reprises par santésuisse, ainsi que l’obligation d’un traitement électronique standardisé des procédures de contrôle, réclamée par nos soins, n’aient pas été intégrés dans l’ordonnance. santésuisse s’est toujours prononcée explicitement en faveur d’un traitement préalable ex ante des procédures de contrôle. Par ailleurs, santésuisse s’oppose à toute extension du catalogue de procédures CHOP, l’intégration d’éléments extérieurs étant contraire au concept du catalogue.

Interlocuteur

Documents