«SHIP 1.0» : le coup d’envoi est donné

Article infosantésuisse


08.10.2018

Projet de branche « eKARUS »

«SHIP 1.0» : le coup d’envoi est donné

La phase de test en vue de la numérisation des processus administratifs entre les partenaires tarifaires est terminée. Le standard de communication ouvert «SHIP» est dès à présent à disposition de tous les hôpitaux, assureurs-maladie et administrations cantonales intéressés.

L’échange de données pour le traitement administratif des cas de traitement stationnaires entre les hôpitaux et les répondants des coûts était jusqu’à présent difficile à surpasser en termes de diversité et d’inefficacité : hôpitaux, médecins, assureurs-maladie et autorités cantonales échangeaient chaque jour des centaines de lettres, fax et courriels. Toujours dans le but de planifier et d’accompagner le séjour hospitalier d’un patient de l’entrée à la sortie et de clarifier la garantie du coût des traitements. Les processus administratifs connexes exigeaient beaucoup de ressources et étaient sujets à l’erreur; l’hétérogénéité des données compliquait en outre les processus. Ce scénario fera bientôt partie du passé grâce à « eKARUS » : le projet de branche numérise et harmonise les processus manuels entre les fournisseurs de prestations et les répondants des coûts, permettant un échange d’informations rapide et sécurisé (graphique 1).

Le principe de «SHIP»

Test réussi !

Au cœur de cet échange numérique d’informations et de données se trouve la norme de communication ouverte uniforme « SHIP» (Swiss Health Information Processing), que les hôpitaux, les assureurs et les cantons peuvent intégrer dans leurs systèmes informatiques existants. Ces derniers mois, « SHIP» a été mis sur le banc d’essai par les principaux partenaires pilotes*dans le cadre d’une phase pilote. Dans un premier temps, le processus standard pour les cas de traitement stationnaire dans les hôpitaux a été validé en vue de l’exploitation productive ; cette application comprend trois processus partiels:

     

  • ouvrir un cas de traitement; y compris l’identification du patient et du répondant des coûts
  • planifier un cas de traitement et garantir les coûts
  • échanger des informations sur le traitement; y compris l’annonce d’admission et de sortie de l’hôpital
  •  

Avec la mise à disposition officielle du « standard SHIP», version 1.0, tous les autres hôpitaux, caisses-maladie et cantons sont désormais invités à planifier et à préparer leur participation à l’exploitation productive de SHIP en collaboration avec leurs partenaires logiciels. (SST)

 

Interlocuteur