Communiqués de presse de santésuisse

Vous trouverez ici les communiqués de presse de santésuisse concernant des sujets de politique de santé actuels ainsi que des documents qui se réfèrent à des conférences de presse de santésuisse.



28.05.2020
Communiqué

Garantir la stabilité future de l'assurance-maladie sociale

La Commission de la santé du Conseil national veut enfin s’attaquer aux coûts inutiles. Lors de la session d'été, l'Assemblée fédérale aura l’opportunité de soutenir les payeurs de primes en prenant des décisions importantes sur le premier volet de mesures de réduction des coûts et sur les soins. Faute de quoi, l'assurance-maladie sociale menace à moyen terme de s'effondrer sous le poids des coûts.


26.05.2020
Communiqué

Une décision dans l’intérêt des payeurs de primes au lieu d’une solution spéciale coûteuse

Les soins sont essentiels au bon fonctionnement du système de santé comme l'a révélé la crise du coronavirus. Pour garantir durablement des soins de haute qualité, la question du financement revêt donc une importance capitale. Dans ce contexte, revaloriser la profession d’infirmier est inutile, cher et dangereux. La Commission de la santé du Conseil des Etats a fait preuve de bon sens concernant le contre-projet à l'initiative sur les soins infirmiers; elle a décidé que les infirmiers qui souhaitent facturer leurs prestations de manière autonome doivent passer un accord avec les assureurs-maladie.


03.04.2020
Communiqué

Les réserves aideront à surmonter la crise

Les réserves des assureurs-maladie garantissent le financement des coûts subis par les hôpitaux, les médecins et les patients pendant la crise du coronavirus.


17.03.2020
Communiqué

Les assureurs-maladie apportent leur contribution pour surmonter la crise du coronavirus

Les assureurs-maladie mettent tout en œuvre pour continuer à assumer leurs tâches en faveur des assurés, même dans la situation d'urgence actuelle. Ils veillent notamment à ce que les questions relatives au financement de prestations soient résolues de manière pragmatique et rapide également durant la crise du coronavirus.


21.02.2020
Communiqué

Une occasion manquée pour les payeurs de primes

Trop de médecins coûtent cher. L’offre excédentaire de médecins est financée par la population sous forme de primes trop élevées, et par les patients avec des traitements inutiles. D’où l’importance de trouver une solution plus efficace pour le pilotage des admissions. Le projet de loi a déjà été édulcoré par le Conseil des Etats, et c’est maintenant au tour de la commission du Conseil national de céder face à la pression des médecins. Du point de vue des payeurs de primes, le droit de recours pour les assureurs laisse néanmoins espérer qu’à l’avenir, des mesures plus efficaces seront prises contre le surapprovisionnement médical.


13.02.2020
Communiqué

Meilleure coordination de la planification hospitalière: un avantage pour les patients et des économies de coûts à la clé

santésuisse approuve la proposition mise en consultation par le Conseil fédéral en vue d’une meilleure coordination de la planification hospitalière et d’une uniformisation de la détermination des tarifs. La Suisse a l'une des plus fortes densités d'hôpitaux au monde. Outre le manque d’efficacité, cette situation ne permet pas d'atteindre une qualité élevée. Avec l’harmonisation du calcul des tarifs, le Conseil fédéral crée une base importante pour la réduction des coûts à moyen terme.


24.01.2020
Communiqué

Nouvel accord de branche complet

Les appels téléphoniques répétés et les conseils fournis par des intermédiaires dont la qualité laisse parfois à désirer ont été une source de mécontentement pour la population suisse dans le passé. Avec le nouvel accord volontaire de la branche, les assureurs maladie ont défini des normes exhaustives et contraignantes pour les intermédiaires. L'exhaustivité signifie tout d'abord que tous les intermédiaires doivent répondre à des normes de qualité élevées. Cela permettra d'améliorer la qualité des conseils et de réduire le nombre d'appels téléphoniques indésirables. Deuxièmement, les commissions sont désormais limitées tant pour les assurances de base que pour les assurances complémentaires. Nous nous réjouissons que la branche ait réussi à trouver elle-même une réglementation et à désamorcer voire à résoudre un problème très épineux au profit de la population.



Interlocuteurs