Communiqués de presse de santésuisse

Vous trouverez ici les communiqués de presse de santésuisse concernant des sujets de politique de santé actuels ainsi que des documents qui se réfèrent à des conférences de presse de santésuisse.



03.10.2017
Communiqué

Arbitraire et antidémocratique

Une initiative populaire entend interdire aux membres de l’Assemblée fédérale de siéger dans les instances de direction et de surveillance des caisses-maladie. Exclure les intérêts des assurés de la formation de l’opinion politique est arbitraire et antidémocratique. Car à l’heure actuelle, trois fois plus de parlementaires entretiennent des liens avec les fournisseurs de prestations (hôpitaux, industrie pharmaceutique, médecins, etc.) qu’avec les assureurs-maladie.


29.09.2017
Communiqué

Des chicaneries inutiles

Trois ans seulement après le rejet sans équivoque de la caisse unique, une initiative sur des caisses de compensation cantonales tente, à coup de promesses mensongères, de faire miroiter aux électeurs les prétendus avantages d’une variante cantonale de la caisse unique. Ce ne sont là que des chicaneries politiques qui font fi de la volonté du peuple. Au lieu de faire baisser les coûts, les caisses de compensation publiques cantonales ne feraient que renforcer les conflits d’intérêts actuels dans les cantons et augmenter encore davantage les incitations pernicieuses.


28.09.2017
Communiqué

Hausse des primes en 2018 conforme à ce qui était prévu

Le Conseil fédéral a pris au sérieux les doutes émis par les assureurs-maladie lors de l’approbation des primes et a renoncé à les maintenir artificiellement basses.


26.09.2017
Conférence de presse

Les coûts continuent de grimper – l’intervention du Conseil fédéral dans le tarif TARMED peine à convaincre

En 2016, les coûts de l’assurance obligatoire des soins (AOS) ont augmenté de 3,8% par personne assurée. Compte tenu du fait que les salaires et l’inflation n’augmentent que faiblement, cette hausse persistante aux dépens des assurés est particulièrement préoccupante. Parmi les principales catégories de coûts, ce sont les coûts hospitaliers ambulatoires qui ont enregistré la plus forte progression en 2016 avec un bond de +8,0%. De plus, santésuisse n’attend pas de baisse significative des coûts en 2018 suite à l’intervention du Conseil fédéral dans le tarif des prestations ambulatoires.


15.09.2017
Communiqué

Les cliniques psychiatriques retardent l’introduction du nouveau

Les partenaires tarifaires ont approuvé la convention sur une structure tarifaire commune si bien qu’aucun obstacle ne devrait plus s’opposer à l’introduction de TARPSY le 1er janvier 2018. Toutefois, cela présuppose que les cliniques psychiatriques fournissent les données TARPSY ponctuellement à tarifsuisse. Or moins de dix pour cent des données requises sont parvenues à tarifsuisse à ce jour.


12.09.2017
Communiqué

Accord de dernière minute entre tarifsuisse sa et l’Inselspital

tarifsuisse sa et le groupe Insel Gruppe SA se sont mis d’accord sur les tarifs des traitements stationnaires à l’hôpital universitaire de Berne pour les années 2012 à 2018 incluses. Filiale de l’association de branche santésuisse, tarifsuisse sa est la plus grande organisation d’achat de prestations des assureurs-maladie. Avec cet accord de dernière minute, les partenaires de négociation évitent une fixation des tarifs par le gouvernement du canton de Berne.


31.08.2017
Communiqué

Les assureurs-maladie lancent une plateforme d’information

Entièrement dédié aux assurés, le portail www.parlons-assurance-maladie.ch propose des informations exhaustives pour mieux comprendre le système de santé suisse et l’assurance-maladie. La transmission de ces connaissances fait partie intégrante du mandat légal des assureurs-maladie.


18.08.2017
Communiqué

Les assureurs-maladie mettent en garde contre des attentes

santésuisse salue l’intervention du Conseil fédéral dans le tarif médical ambulatoire TARMED, mais dénonce son exigence que les baisses tarifaires soient déjà prises en compte pour la fixation des primes de l’année 2018. Cette demande n’est économiquement pas défendable car avant de vouloir baisser les primes, de réelles économies doivent pouvoir être constatées.


13.07.2017
Communiqué

Les services ambulatoires des hôpitaux et les cabinets médicaux sont les principaux facteurs de hausse des coûts

Les dépenses de santé ont continué de croître excessivement en 2016. Avec une hausse de 4,9% par rapport à l’année précédente, les coûts pris en charge par l’assurance obligatoire des soins se montent actuellement à 31,6 milliards de francs. Les payeurs de primes sont largement mis à contribution pour les financer. Et la facture ne cesse de s’alourdir, des augmentations supplémentaires des coûts étant attendues pour l’année en cours.


07.07.2017
Communiqué

TARPSY: les assureurs-maladie et l’association des hôpitaux ouvrent la voie au tarif applicable à la psychiatrie hospitalière

curafutura, santésuisse et H+ Les hôpitaux de Suisse se sont accordés sur un contrat relatif aux structures tarifaires pour l’introduction de TARPSY. Il n’y a ainsi plus aucun obstacle à la mise en place de forfaits journaliers liés à la prestation dans le domaine de la psychiatrie hospitalière (TARPSY) au 1er janvier 2018. Avec cet accord, les fournis-seurs de prestations ainsi que les assureurs émettent un signal positif envers des solutions de partenariat tarifaire fonctionnant de manière satisfaisante.


05.07.2017
Communiqué

Pilotage des admissions de médecins aux mains des cantons : un monstre bureaucratique

La proposition du Conseil fédéral pour le pilotage des médecins manque de courage et n’apporte au-cune amélioration significative par rapport à la situation actuelle. Au contraire, le Conseil fédéral ignore la volonté du Parlement qui réclame depuis des années des alternatives dignes de ce nom. Au lieu de cela, les cantons devront désormais fixer des quotas de médecins par spécialité afin de mettre fin au surapprovisionnement médical.


28.06.2017
Communiqué

Une mauvaise nouvelle pour les payeurs de primes soucieux des coûts

santésuisse rejette fermement la réduction des rabais maximaux sur les échelons de franchise les plus élevés. Le Conseil fédéral pénalise ainsi les assurés qui ont justement un comportement responsable en matière de coûts. C’est un très mauvais signal pour l’évolution des dépenses de santé.


22.06.2017
Communiqué

Faire prévaloir la qualité et la compétition au niveau des prix au lieu de l'esprit de clocher

En raison de la plus grande mobilité, les patients sont incités à se faire traiter de manière ambulatoire en dehors de leur canton de résidence. C’est ce qui ressort d'une étude de santésuisse sur la structure des flux des patients. Pour la première fois, on s’est intéressé également au secteur ambulatoire des hôpitaux en Suisse.


22.05.2017
Communiqué

Oui aux prestations ambulatoires, mais pas au détriment des payeurs de primes

Financer les prestations de l’assurance-maladie selon un modèle unique réduirait les mauvaises incitations et permettrait d’économiser des coûts. Mais avec sa décision du 19 mai 2017, la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) vient de donner une fin de non-recevoir à cet objectif qui recueille un vaste con-sensus. Le transfert du secteur stationnaire vers le domaine ambulatoire pèse donc unila-téralement sur les payeurs de primes. Les cantons en revanche ne sont pas incités à faire des économies au niveau des services ambulatoires des hôpitaux. Or ceux-ci sont depuis des années les principaux responsables de la hausse des coûts. La décision de ce jour de la CDS ne met donc pas un terme aux discussions sur ce Sujet.


21.04.2017
Communiqué

Produits médicaux: des baisses de prix ont été demandées à l’OFSP

santésuisse a comparé les prix des aides pour l’incontinence, des appareils de mesure de la glycémie et des appareils respiratoires à ceux pratiqués à l’étranger. Le résultat est sans appel : à qualité égale, 34 millions de francs pourraient être économisés chaque année pour ces trois groupes de produits, une économie dont profiteraient les assurés. san-tésuisse a remis une demande de baisse des prix à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les payeurs de primes ne doivent pas s’acquitter inutilement des prix surfaits.


06.04.2017
Conférence de presse

Comparaison du prix des médicaments avec l’étranger: différence de 14% pour les médicaments brevetés et de 53% pour les génériques

En septembre 2016, sur la base d’un taux de change CHF/EUR de 1.07 appliqué par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le niveau de prix des médicaments protégés par un brevet était de 14% supérieur au niveau de prix des neuf pays de comparaison. Les produits originaux tombés dans le domaine public étaient 20% plus chers qu’en moyenne des pays de référence. Pour les génériques, la différence reste importante: 53%. C’est ce que montre la huitième comparaison de prix avec l’étranger réalisée en commun par santésuisse et Interpharma.


22.03.2017
Communiqué

Le Conseil fédéral modifie le TARMED, mais conserve la tarification à l’acte

Le Conseil fédéral a décidé aujourd’hui d’intervenir au niveau du tarif médical ambulatoire TARMED dans le cadre de sa compétence subsidiaire. Cette intervention a pour but de réduire les coûts des prestations ambulatoires fournies au cabinet médical et dans les services ambulatoires des hôpitaux. Les partenaires tarifaires santésuisse et l’Union tarifaire fmCh doutent que ce tarif à l’acte encore très détaillé permette une baisse notable des coûts. Avec des forfaits ambulatoires, le Conseil fédéral aurait pu proposer une solution beaucoup plus porteuse pour l’avenir.


21.03.2017
Communiqué

Le comparateur des hôpitaux élargit son offre aux cliniques

Assurés et consommateurs pourront aussi à l’avenir se renseigner sur la qualité des cliniques psychiatriques et de réadaptation. De plus, près de cent nouveaux diagnostics et interventions de soins aigus ont été intégrés dans le comparateur, comme p.ex. les césariennes ou les transplantations.


03.02.2017
Communiqué

La qualité des prestations médicales doit devenir transparente

La Commission de la santé du Conseil national (CSSS-N) a pris des décisions majeures en faveur de prestations médicales de haute qualité. Si le Parlement la suit, notre système de santé connaîtra une évolution positive et accroîtra son efficacité. A l’heure actuelle, trop de prestations inutiles ou dont l’efficacité est controversée sont fournies. Elles coûtent chaque année plusieurs milliards de francs aux payeurs de primes et aux pouvoirs publics, sans apporter aucun bénéfice tangible aux patients.


02.02.2017
Communiqué

Le risque de hausse du prix des médicaments n’est pas écarté

Comme le Conseil fédéral l’a annoncé, les réexamens du prix des médicaments vont reprendre. Etant donné que ceux-ci n’auront lieu que tous les trois ans, comme c’était le cas auparavant, le potentiel d’économies reste toutefois nettement insuffisant. Les prix devraient être adaptés chaque année. Le droit de proposition et de recours lors de l’admission sur la liste des médicaments à la charge des caisses-maladie, qui a été demandé par santésuisse, n’a malheureusement pas été retenu.


09.01.2017
Communiqué

La réalité des coûts n’est pas prise en compte

santésuisse rejette le projet de redécoupage des régions de primes. Les propositions manquent de nuances et sont arbitraires par certains côtés. Elles ne contribuent pas à un financement de notre assurance-maladie plus conforme aux coûts. Dans de nombreux cas, la réalité des coûts n’est pas prise en compte de manière adéquate. Par conséquent, santésuisse recommande l’abandon de cette réforme.



Interlocuteurs