Communiqués de presse de santésuisse

Vous trouverez ici les communiqués de presse de santésuisse concernant des sujets de politique de santé actuels ainsi que des documents qui se réfèrent à des conférences de presse de santésuisse.



22.09.2020
Communiqué

Baisser les coûts maintenant afin d’assurer la stabilité future des primes

Pour santésuisse et ses membres, il était particulièrement important – lors du calcul des primes 2021 – que la population ne subisse pas de nouvelles charges financières en ces temps difficiles. Grâce au montant actuel réjouissant des réserves, les assureurs-maladie ont pu calculer les primes 2021 « au plus juste » et ainsi veiller à une augmentation modérée de seulement 0,5% Toutefois il faut maintenant baisser les coûts de la santé surfaits et éliminer les prestations inutiles. Ce n’est qu’ainsi que l’on parviendra à stabiliser les primes à l’avenir également.


15.09.2020
Communiqué

Une solution spéciale coûteuse au détriment des payeurs de primes

Les soins sont essentiels au bon fonctionnement du système de santé, comme l'a révélé la crise du coronavirus. Or les décisions prises par le Conseil national concernant le contre-projet à l’initiative sur les soins ouvrent la porte à des augmentations incontrôlées du volume des prestations, sans s'attaquer au défi futur auquel les soins seront confrontés. Il appartient maintenant au Conseil des États de décider dans l'intérêt des payeurs de primes.


09.09.2020
Communiqué

Forfaits ambulatoires: une voie pour sortir de l’impasse tarifaire

Dans le domaine stationnaire, les forfaits ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années. Ce modèle est également adapté au domaine ambulatoire. Le Conseil des Etats a raté une occasion de se prononcer clairement en faveur de forfaits ambulatoires. Il a rejeté de justesse l’introduction d’une structure tarifaire nationale. Le Conseil national a pour-tant plébiscité le modèle à une grande majorité. La balle est maintenant dans son camp pour trouver une issue à l’impasse tarifaire.


03.09.2020
Communiqué

santésuisse, H+ et la FMCH créent une plateforme pour le tarif ambulatoire du futur

Les associations santésuisse, H+ Les Hôpitaux suisses et FMCH intensifient leur coopération et ont décidé de donner naissance à une plateforme commune pour le futur système tarifaire. Cette structure est ouverte à tous les acteurs concernés. L’objectif est de créer un système tarifaire basé avant tout sur la rémunération forfaitaire des prestations ambulatoires. Ce projet s’inscrit dans la volonté politique de promouvoir les forfaits ambulatoires et de réduire les coûts de la santé. En collaboration avec la FMCH, santésuisse a déjà élaboré 75 forfaits ambulatoires et les a soumis au Conseil fédéral pour approbation.


28.08.2020
Communiqué

Le Conseil national doit agir dans l’intérêt des payeurs de primes!

La Commission de la santé du Conseil national reconnaît que les médicaments sont trop chers en Suisse. Elle n’a pourtant que des demi-mesures en faveur des payeurs de primes en rejetant le système des prix de référence actuellement en discussion. La commission rate ainsi une opportunité de prendre des mesures plus efficaces contre les prix excessifs des génériques. Contrairement à la proposition du Conseil fédéral, une majorité de la commission souhaite maintenir en place le système actuel, très coûteux. Heureusement, la commission a accepté d’octroyer un droit de recours aux assureurs-maladie contre la planification hospitalière des cantons. Ainsi, les assureurs-maladie pourront s’engager en faveur d’un paysage hospitalier efficient et de haute qualité.


13.08.2020
Communiqué

L’écart de prix continue de baisser pour les médicaments brevetés, mais reste élevé pour les génériques

Le prix des médicaments protégés par un brevet est, dans d’autres pays européens, en moyenne 4,5% inférieur à celui pratiqué en Suisse. De plus, les produits originaux tombés dans le domaine public coûtent 10% de moins à l’étranger. Les différences de prix les plus importantes sont constatées parmi les génériques, qui sont en moyenne 42% moins chers dans les pays de comparaison qu’en Suisse. C’est ce que montre la onzième comparaison de prix avec l’étranger réalisée conjointement par santésuisse et Interpharma, dans laquelle les prix de fabrique des médicaments au printemps 2020 ont été comparés avec ceux pratiqués dans d’autres pays européens.


30.07.2020
Communiqué

Neuropsychologie: les partenaires s’entendent sur une structure tarifaire commune

Berne, le 30 juillet 2020. Le partenariat tarifaire entre les fournisseurs de prestations et les assureurs fonctionne. L’Association suisse des neuropsychologues (ASNP), santésuisse, curafutura et H+ Les Hôpitaux de Suisse ont remis à la fin du mois de juin la convention tarifaire pour l’indemnisation des prestations de diagnostic neuropsycholo-gique au Conseil fédéral pour approbation.


08.07.2020
Communiqué

L’impact du Covid-19 sur le système de santé: retrouvez tous les chiffres, faits et informations de fond dans «infosantésuisse»

Depuis des semaines, la Suisse est aux prises avec les répercussions de la crise du coronavirus. Dans son nouveau numéro «Leçons tirées de la crise» le magazine infosantésuisse donne un éclairage exhaustif pour comprendre l’impact de la pandémie sur le système de santé, en présentant les faits significatifs et des interviews réalisées auprès d’experts du monde économique et politique.


06.07.2020
Communiqué

Une nouvelle étape franchie avec huit forfaits ambulatoires supplémentaires

En mars 2020, les partenaires tarifaires santésuisse et la FMCH avaient déjà soumis 67 forfaits ambulatoires au Conseil fédéral en vue de leur approbation. Huit autres forfaits, qui requièrent également l'approbation du Conseil fédéral, viennent s’y ajouter. Les forfaits ambulatoires font bénéficier les patients de critères de qualité contraignants et de prix identiques et compréhensibles pour les différents traitements. Les médecins, quant à eux, peuvent compter sur une rémunération équitable et sont soulagés sur le plan administratif.


24.06.2020
Communiqué

Continuité à la tête de santésuisse

L’assemblée générale de santésuisse a reconduit dans ses fonctions son président, l’ancien Conseiller national Heinz Brand, pour une année de plus. Outre cette réélection, l’ordre du jour a porté sur les affaires politiques en cours. Pour santésuisse, surmonter la crise du coronavirus revêt une priorité absolue. Les assureurs-maladie peuvent financer les coûts supplémentaires engendrés par la pandémie en puisant dans leurs réserves et permettront ainsi d’éviter une augmentation additionnelle des primes en lien avec la Covid-19. Le monde politique est également sollicité : les payeurs de primes de doivent pas supporter des coûts de la santé supplémentaires du fait de la crise.


19.06.2020
Communiqué

Une occasion manquée pour le pilotage de l’admission des médecins

santésuisse s’est toujours engagée en faveur d’une solution plus efficace pour les admissions de médecins. La solution que le Parlement vient d’adopter n’apporte toutefois aucune amélioration notable par rapport à la règlementation actuelle. Les cantons sont maintenant appelés à intervenir de manière rigoureuse et en pleine responsabilité en cas d’offre excédentaire.


10.06.2020
Communiqué

Les réserves appartiennent aux payeurs de primes et ne peuvent pas être détournées

La crise du coronavirus a révélé l'importance des réserves des assureurs-maladie sociaux. Celles-ci sont censées couvrir les conséquences financières de situations exceptionnelles telles que la pandémie actuelle. Grâce aux réserves, la crise ne provoquera pas d’augmentation brutale des primes. Dans l'intérêt même des payeurs de primes, les réserves doivent être protégées contre toutes demandes abusives. C’est la raison pour laquelle santésuisse s’adresse dans une lettre ouverte aux cantons et s’oppose à leurs exigences. Il est également rappelé à cet égard que les réserves ne doivent pas être utilisées pour amortir la hausse des primes.


05.06.2020
Conférence de presse

Avancée majeure dans les tarifs médicaux ambulatoires

santésuisse et la FMCH ont soumis pour approbation au Conseil fédéral un paquet de forfaits ambulatoires qui constituerait une avancée majeure vers une tarification nettement simplifiée et équitable dans le domaine ambulatoire. Pour la première fois en plus de vingt ans, un nouveau tarif remportant l’aval de tous les partenaires tarifaires impliqués a pu être élaboré. Il s’agit d’un véritable changement de paradigme plaçant enfin les patients au coeur du système. Dans un premier temps, 67 opérations et traitements différents pourront être facturés simplement et de manière uniformisée. Les patients bénéficieront de critères de qualité clairs et de factures facilement compréhensibles.


28.05.2020
Communiqué

Garantir la stabilité future de l'assurance-maladie sociale

La Commission de la santé du Conseil national veut enfin s’attaquer aux coûts inutiles. Lors de la session d'été, l'Assemblée fédérale aura l’opportunité de soutenir les payeurs de primes en prenant des décisions importantes sur le premier volet de mesures de réduction des coûts et sur les soins. Faute de quoi, l'assurance-maladie sociale menace à moyen terme de s'effondrer sous le poids des coûts.


26.05.2020
Communiqué

Une décision dans l’intérêt des payeurs de primes au lieu d’une solution spéciale coûteuse

Les soins sont essentiels au bon fonctionnement du système de santé comme l'a révélé la crise du coronavirus. Pour garantir durablement des soins de haute qualité, la question du financement revêt donc une importance capitale. Dans ce contexte, revaloriser la profession d’infirmier est inutile, cher et dangereux. La Commission de la santé du Conseil des Etats a fait preuve de bon sens concernant le contre-projet à l'initiative sur les soins infirmiers; elle a décidé que les infirmiers qui souhaitent facturer leurs prestations de manière autonome doivent passer un accord avec les assureurs-maladie.


03.04.2020
Communiqué

Les réserves aideront à surmonter la crise

Les réserves des assureurs-maladie garantissent le financement des coûts subis par les hôpitaux, les médecins et les patients pendant la crise du coronavirus.


17.03.2020
Communiqué

Les assureurs-maladie apportent leur contribution pour surmonter la crise du coronavirus

Les assureurs-maladie mettent tout en œuvre pour continuer à assumer leurs tâches en faveur des assurés, même dans la situation d'urgence actuelle. Ils veillent notamment à ce que les questions relatives au financement de prestations soient résolues de manière pragmatique et rapide également durant la crise du coronavirus.


21.02.2020
Communiqué

Une occasion manquée pour les payeurs de primes

Trop de médecins coûtent cher. L’offre excédentaire de médecins est financée par la population sous forme de primes trop élevées, et par les patients avec des traitements inutiles. D’où l’importance de trouver une solution plus efficace pour le pilotage des admissions. Le projet de loi a déjà été édulcoré par le Conseil des Etats, et c’est maintenant au tour de la commission du Conseil national de céder face à la pression des médecins. Du point de vue des payeurs de primes, le droit de recours pour les assureurs laisse néanmoins espérer qu’à l’avenir, des mesures plus efficaces seront prises contre le surapprovisionnement médical.


13.02.2020
Communiqué

Meilleure coordination de la planification hospitalière: un avantage pour les patients et des économies de coûts à la clé

santésuisse approuve la proposition mise en consultation par le Conseil fédéral en vue d’une meilleure coordination de la planification hospitalière et d’une uniformisation de la détermination des tarifs. La Suisse a l'une des plus fortes densités d'hôpitaux au monde. Outre le manque d’efficacité, cette situation ne permet pas d'atteindre une qualité élevée. Avec l’harmonisation du calcul des tarifs, le Conseil fédéral crée une base importante pour la réduction des coûts à moyen terme.


24.01.2020
Communiqué

Nouvel accord de branche complet

Les appels téléphoniques répétés et les conseils fournis par des intermédiaires dont la qualité laisse parfois à désirer ont été une source de mécontentement pour la population suisse dans le passé. Avec le nouvel accord volontaire de la branche, les assureurs maladie ont défini des normes exhaustives et contraignantes pour les intermédiaires. L'exhaustivité signifie tout d'abord que tous les intermédiaires doivent répondre à des normes de qualité élevées. Cela permettra d'améliorer la qualité des conseils et de réduire le nombre d'appels téléphoniques indésirables. Deuxièmement, les commissions sont désormais limitées tant pour les assurances de base que pour les assurances complémentaires. Nous nous réjouissons que la branche ait réussi à trouver elle-même une réglementation et à désamorcer voire à résoudre un problème très épineux au profit de la population.



Interlocuteurs